/* Disable related YouTube videos with DIVI */
Paroisses Catholiques de Dinard | Pleurtuit | Saint-Briac | Saint-Lunaire | Saint-Enogat | La Richardais | Le Minihic-sur-Rance
Sélectionner une page

La Société de Saint-Vincent de Paul 

La Société de Saint-Vincent de Paul a pour mission de lutter contre la solitude, et de pratiquer la « charité de proximité » dans ses trois dimensions : accueil, visites, accompagnement.

Visiter les personnes chez elles, c’est briser la barrière la plus forte de la solitude : celle des murs de nos maisons, et parfois de nos cœurs. C’est également créer une relation avec la personne qui nous ouvre sa porte.
Société Saint-Vincent de Paul - Paroisse Dinard-Pleurtuit

Fondée en 1833 par le bienheureux Frédéric Ozanam, la Société de Saint-Vincent de Paul (SSVP) pratique la « charité de proximité » en venant en aide aux personnes seules ou démunies.

Cette charité se pratique sur trois niveaux : « Visiter, accueillir, accompagner ». Ceci grâce à la mise à disposition d’un réseau de bénévoles répartis en « conférences » et qui restent en lien avec leurs paroisses d’origine.

Association reconnue d’utilité publique, elle ne vit que de dons, et peut aussi recevoir des legs.

La Conférence Saint-Vincent de Paul de Dinard

La base de notre action est la visite de proximité, pour rompre les solitudes morales et matérielles, et rendre des petits services ou apporter une aide ponctuelle.

Sur notre secteur, c’est 34 bénévoles qui rendent visite aux personnes seules ou malades. Chacun partage son expérience dans une dimension de prière lors de réunions régulières.

Des aides d’urgence justifiées sont accordées ponctuellement, en lien avec les services sociaux et avec le Secours Catholique.

Comment contacter la Société de Saint-Vincent de Paul de Dinard ?

Que ce soit pour aider ou pour être aidé : 24 boulevard Féart, 35800 Dinard.

 Bertrand 06 16 48 06 63  ou  ssvp.dinard@gmail.com

Saint Vincent de Paul - Paroisse Dinard-Pleurtuit

Un peu d’histoire

1832 : une épidémie de choléra en France fait plus de 100 000 victimes.
23 avril 1833 : ému par la situation des pauvres à Paris, un groupe de 7 étudiants, conduit par Frédéric Ozanam, jette les bases de la future organisation.
En 1834, sous l’influence de sœur Rosalie Rendu, et sur proposition de Jean-Léon Le Prévost, l’organisation se place sous le patronage de Saint-Vincent de Paul, un saint entièrement dévoué aux pauvres et aux malheureux.

La Société de Saint-Vincent de Paul en chiffres

–  800.000 bénévoles dans 144 pays
– En France : 17 000 bénévoles, 152 000 visites régulières, 175 000 personnes accueillies, 25 000 personnes aidées
–  En Ille et Vilaine : 129 bénévoles, 6 000 visites, 2 000 colis alimentaires

Une triple action

Les bénévoles visitent ceux qui en ont besoin : malades, personnes seules ou âgées. Ils viennent à leur domicile, à l’hôpital ou en maison de retraite, brisant ainsi les barrières de la solitude.
L’accueil se fait dans les « permanences » de la SSVP. Les personnes isolées sont invitées à sortir de chez elles et peuvent trouver dans ces lieux d’accueil l’écoute, le soutien et le réconfort dont elles ont besoin.
L’accompagnement se fait sur le long terme, grâce à un suivi régulier dans une relation de confiance : soutien scolaire, recherche d’emploi, démarches diverses.

Pour plus d’infos, visitez le site national