/* Disable related YouTube videos with DIVI */
Paroisses Catholiques de Dinard | Pleurtuit | Saint-Briac | Saint-Lunaire | Saint-Enogat | La Richardais | Le Minihic-sur-Rance

Partager ensemble un passage de la Bible, en faire une lecture priante : c’est la Lectio Divina.

 Quelques repères pour la lectio divina

La lectio divina est un temps de prière et de réflexion; il s’agit de se laisser instruire intérieurement par la Parole.

 

Se mettre en présence du Seigneur par un chant à l’Esprit Saint. 

1er temps : la lecture ou de l’observation

Lire le texte à haute voix.
Pendant 7 minutes, chacun répère comment ce texte est construit, les personnages, les mots qui reviennent, la situation au début et à la fin. On peut aussi s’imaginer la scène, se laisser toucher par ce que l’on voit, entend, perçoit… On prend des notes, on griffonne si besoin !
Ensuite, c’est le temps du partage.
A tour de rôle, chacun, en une ou deux phrases seulement, exprime aux autres l’élément de son observation qui lui paraît le plus important.

 

2ème temps : la méditation

A nouveau une personne lit le texte à haute voix et lentement…
Ensuite, pendant 7 minutes de silence, chacun repère ce que ce texte lui dit de Dieu, de Jésus. Comment ce texte me fait-il grandir dans la foi ? Qu’est-ce que je découvre de ma relation à Jésus ? Quel appel à vivre plus de l’évangile ? Quel est le message de foi que j’y découvre ?
Ensuite, nouveau temps de partage.
Chacun partage ce qu’il a repéré du message de foi dans le texte, en disant « je ». On ne réagit pas, on accueille ce que l’autre nous dit comme un cadeau.

 

3ème temps : la contemplation et la prière

De nouveau, lecture du texte à haute voix.
Ensuite pendant 7 minutes de silence, chacun, à partir de ses observations, de ce que les autres ont partagé, rédige une prière, un texte : ce qu’il a envie de dire à Dieu, aux autres. Ce qu’il retient de ce partage…
Puis, vous partagez votre prière : Merci… Pardon… S’il te plaît…
Vous pouvez terminer par une prière d’Eglise comme le Notre Père…

 

Bien entendu, au cours de ces échanges, chacun accueille ce que disent les autres sans porter de jugement et sans faire de commentaire.
Le but d’une telle rencontre n’est ni l’étude d’un texte, ni une discussion à partir du texte, mais simplement un partage simple et sobre de la lecture priante de chacun.