/* Disable related YouTube videos with DIVI */
Paroisses Catholiques de Dinard | Pleurtuit | Saint-Briac | Saint-Lunaire | Saint-Enogat | La Richardais | Le Minihic-sur-Rance

Éditos

Retrouvez les derniers éditos de la paroisse

pour édito

23 janvier 2022: Pastorale des Jeunes Luc 7,14 : « Jeune homme, je te le dis : lève-toi ! » (Caroline et patrice)

En ce début d’année, nous sommes heureux de vous présenter les différents groupes de la Pastorale des jeunes de notre Paroisse et les projets à venir. Une centaine de jeunes se réunit régulièrement sur notre Paroisse grâce à la mobilisation de près de 20 animateurs autour du Père Hubert.

Tout d’abord, une quarantaine de 6° prépare leur Profession de Foi. Les collégiens quant à eux se retrouvent un vendredi par mois pour des jeux, des partages et approfondir leur foi : c’est le RDV God and Joy ! Dès la 5°, il est proposé aux jeunes de préparer le sacrement de confirmation. Le groupe des lycéens et apprentis s’est développé cette année : 15 à 20 jeunes se réunissent pour dîner, prier et échanger avec un invité qui témoigne de son expérience d’Eglise.

En parallèle de ces petits groupes, de nombreux ados de notre Paroisse sont engagés pour servir et annoncer Jésus. Les grands servants et servantes veillent tous les dimanches à l’encadrement et la formation des plus jeunes et ont soif de transmettre la Joie d’accompagner l’assemblée dans la prière dominicale. Avec l’équipe adulte de l’Eveil à la Foi, les servantes d’assemblée invitent les enfants à découvrir Jésus pendant la liturgie ou lors des Dimanches en Paroisse. D’autre part, l’école d’animation musicale compte 28 enfants et adolescents qui souhaitent partager leurs talents avec notre communauté paroissiale. Tous les samedis, ils aiment se retrouver avec partitions et instruments pour louer ensemble le Seigneur.

La Pastorale des Jeunes sur notre Paroisse est en construction pour proposer à chaque jeune de (mieux) découvrir Jésus et s’adapter aux demandes de chacun. Ce dynamisme des différents groupes est possible grâce à l’investissement d’une équipe d’animateurs avec un référent pour chaque groupe que nous remercions sincèrement pour cet engagement. Nous recherchons déjà pour la rentrée prochaine de nouveaux animateurs afin d’accueillir encore plus de jeunes ! Un accompagnement au catéchuménat pour des jeunes souhaitant être baptisés est possible également. Notre mission est aussi de fédérer ces différents groupes et créer des moments de partage commun comme dernièrement la participation au concert de GLORIOUS à St Malo ou la veillée de préparation à NOEL. Le temps Pascal sera l’occasion de notre prochaine rencontre avant le renouvellement du camp paroissial à LOURDES du 4 au 8 juillet 2022. A cette occasion, nous profitons aussi pour lancer un appel à des étudiants ou jeunes professionnels pour participer à l’encadrement de ce camp.

Chers parents, nous vous remercions de votre confiance et de votre soutien, merci de votre disponibilité pour accompagner et covoiturer vos ados à ces différentes rencontres ! Chers paroissiens, merci de votre accueil chaleureux de ces jeunes au sein de notre Eglise : n’hésitez pas à les associer à la liturgie de la Parole ou aux différents services et merci de votre soutien pour les différents projets (la vente de gavottes sera renouvelée à Pâques !). Enfin les ados, le Pape François vous invite à VOUS LEVER, à affirmer votre Foi et à donner l’Espérance dans notre société remplie d’incertitudes. Le Pape Jean-Paul II a dit à vos parents lors des Journées Mondiales de la Jeunesse à Paris en 1997 : « N’ayez pas peur », ce message est pour vous aujourd’hui, engagez-vous, notre paroisse a besoin de vous !

                                                                                                                                              Caroline et Patrice, pastojeunes@paroissedinardpleurtuit.fr

16 janvier 2022: A l'école de Jésus, nos paroisses ont 5 missions à remplir! (père Bertrand)

Chers frères et sœurs,

Nous avons eu mardi dernier une belle journée du conseil pastoral. Vous le savez, il est composé aujourd’hui de la plupart des responsables de grand service de la paroisse. Nous sommes 22, plus le père Olivier, curé de Ploubalay qui nous accompagne fraternellement. Après avoir vécu la louange et la messe ensemble le matin, nous avons bien travaillé ! La matinée a été consacrée surtout à la relecture de ces trois premiers mois de l’année, d’un point de vue général, puis service par service. C’était beau d’entendre ce que porte chaque service, tout ce qui est mis en œuvre pour le soin des personnes qui nous sont confiées et l’annonce de l’Evangile ! Je rends vraiment grâce à Dieu pour toute l’énergie déployée à Son œuvre ! Merci à chacun de vous qui êtes investis dans ces services de la paroisse, dont vos responsables se sont fait les porte-voix mardi. L’après-midi a davantage été consacrée à la préparation des prochains mois. Comme je vous l’ai dit en début de l’année, je pense que nous avons à continuer à creuser le sillon de la fraternité dans notre paroisse : en services, entre services, entre clochers, à la messe… Beaucoup d’entre vous nous le font remonter, et je crois que le temps présent nous y appelle.

Aussi, nous allons proposer, au cours du temps pascal 2022 un ‘’pèlerinage’’ (sans quitter notre paroisse !) sur les pas des premiers chrétiens, un parcours autour du livre des Actes des Apôtres. Je crois que nos ancêtres dans la foi ont beaucoup à nous apprendre pour notre Eglise d’aujourd’hui, et qu’à beaucoup d’égards, nos deux Eglises, la nôtre et la leur, se ressemblent. Nous vous en reparlerons, mais retenons déjà cela : nous nous mettrons, en paroisse, dans les pas des premiers chrétiens, de Pâques à la Pentecôte, pour finir par une belle soirée de prière à l’Esprit Saint la veille de la Pentecôte.

Enfin, toujours dans un souci que chacun puisse mieux connaître la paroisse, nous allons reprendre, à partir de la semaine prochaine, notre série d’éditos sur les différents services de la paroisse. L’équipe de communication vous propose une petite frise (ci-dessus), pour comprendre l’avancée de ces éditoriaux. A l’école de Jésus, toutes les paroisses ont cinq missions à remplir : annoncer Jésus, faire rencontrer Jésus, constituer la famille de Jésus, approfondir sa foi en Jésus, et servir avec et pour Lui. Tous les services, remplissant ces cinq missions, ont cependant un axe majeur. Ainsi, nous vous avons présenté avant Noël les services davantage tournés vers l’annonce de Jésus (Solidarité, Obsèques, Visites à Domicile, journal Connect’&Vous…). Avec la présentation de la Mission enfants par Vincent et Myriam, nous avons entamé et nous continuerons le 2ème groupe de services, répondant à cette mission de la paroisse : faire rencontrer Jésus. RDV la semaine prochaine avec Caroline et Patrice pour la mission ados ! Merci à eux ! Je vous souhaite encore une très belle année, chers frères et sœurs, prions bien les uns pour les autres en ces jours parfois difficiles.
Bien fraternellement,

p. Bertrand

9 janvier 2022: Bonne année 2022: "Seigneur Jésus, fais-toi proche de chacun des membres de notre paroisse !" (père Bertrand)

Bien chers frères et sœurs,

C’est de tout cœur que je vous souhaite une bonne année 2022 ! Mais nous ne savons pas de quoi 2022 sera fait, alors qu’est-ce que cela veut dire souhaiter une bonne année ? Je sais que beaucoup d’entre vous sont affectés par les temps que nous vivons : difficulté à envisager les mois qui viennent, troubles liés à la situation sanitaire, agacements de toutes sortes, liés au contexte actuel, peine d’avoir vécu des fêtes ou des vacances perturbées, maladie…

Alors, en vous souhaitant une belle année 2022, je formule le vœu que tout cela puisse s’éloigner de nos vies, mais surtout je demande avec foi (et donc avec grande confiance) au Seigneur qu’Il se fasse proche de vous et vous manifeste sa protection et son soutien, comme je l’éprouve moi-même tous les jours dans cette belle et exigeante mission qu’il m’a confié à votre service. Seigneur Jésus, fais-toi proche de chacun des membres de notre paroisse ! Manifeste-toi, comme tu t’es manifesté aux mages ! Je lui demande également, qu’Il fasse toujours plus grandir notre belle famille paroissiale, et que les gestes de fraternité et de soutien entre nous, dont je suis chaque jour le témoin émerveillé, soient de plus en plus nombreux et rayonnants !

Je profite de ces quelques lignes pour accueillir chaleureusement Florent et Agathe Allais, avec leurs 4 enfants, nouveaux résidents du presbytère de Pleurtuit ! Bienvenue à vous, et mille mercis pour la mission que vous acceptez de vivre avec nous ! Florent et Agathe n’ont pas exactement la même mission qu’Eric et Isabelle Geay, étant encore (et pour longtemps !) dans la vie active. Leur mission sera surtout liée à l’accueil (presbytère et église), et en lien avec les jeunes familles. Nous prendrons le temps de les accueillir officiellement, et de faire les présentations réciproques, le dimanche 16 janvier à Pleurtuit, à l’issue de la messe de 10h30. Bonne année, chers frères et sœurs, joie de servir à vos côtés le Seigneur et son projet si enthousiasmant !

p. Bertrand

26 décembre 2021 : La Sainte Famille - « Un enfant est né pour nous, un fils nous a été donné » (Is. 9, 5) - Pape François)

La naissance de Jésus est la nouveauté qui nous permet chaque année de renaître de l’intérieur, de trouver en lui la force d’affronter toute épreuve. Oui, parce que sa naissance est pour nous : pour moi, pour toi, pour chacun. Pour est le mot qui revient en cette sainte nuit : « Un fils est né pour nous » a prophétisé Isaïe ; « Aujourd’hui est né pour nous le Sauveur », avons-nous répété dans le Psaume ; Jésus « s’est donné pour nous » (Tt 2, 14), a proclamé saint Paul ; et l’ange de l’Évangile a annoncé : « Aujourd’hui est né pour vous un Sauveur » (Lc 2, 11).

Mais que veut nous dire ce pour nous ? Que le Fils de Dieu, le béni par nature, vient faire de nous des fils bénis par grâce. Oui, Dieu vient au monde comme Fils pour nous rendre fils de Dieu. Quel don merveilleux ! Aujourd’hui Dieu nous émerveille et dit à chacun de nous : “Tu es une merveille”. Sœur, frère, ne perds pas courage. As-tu la tentation de te sentir fautif ? Dieu te dit : « Non tu es mon fils ! » As-tu la sensation de ne pas y arriver, la crainte d’être inadapté, la peur de ne pas sortir du tunnel de l’épreuve ? Dieu te dit : “Courage, je suis avec toi”. Il ne te le dit pas en paroles, mais en se faisant fils comme toi et pour toi, pour te rappeler le point de départ de toute renaissance.

Dans la pauvre mangeoire d’une sombre étable il y a vraiment le Fils de Dieu….
Il est venu au monde comme vient au monde un petit enfant, faible et fragile, pour que nous puissions accueillir avec tendresse nos fragilités. Et découvrir une chose importante : comme à Bethléem, avec nous Dieu aussi aime faire de grandes choses à travers nos pauvretés. Il a mis tout notre salut dans la mangeoire d’une étable et il ne craint pas nos pauvretés : laissons sa miséricorde transformer nos misères !…

A Bethléem, qui signifie “Maison du pain”, Dieu est dans une mangeoire comme pour nous rappeler que, pour vivre, nous avons besoin de lui comme du pain à manger. Nous avons besoin de nous laisser traverser par son amour gratuit, infatigable, concret.

C’est toi, Jésus, le Fils qui me rend fils. Tu m’aimes comme je suis, non comme je me rêve. En t’embrassant toi, Enfant de la mangeoire, j’embrasse à nouveau ma vie. En t’accueillant toi, Pain de vie, moi aussi je veux donner ma vie. Toi qui me sauves, enseigne-moi à servir. Toi qui ne me laisses pas seul, aide-moi à consoler tes frères, parce qu’à partir de cette nuit ils sont tous mes frères.

Extraits de l’homélie prononcée par le pape François le 24 décembre 2020 en la Basilique St Pierre de Rome

19 décembre 2021 : 4ème dimanche de l’Avent, le Sauveur est à nos portes ! (père Bertrand)

 

Chers frères et sœurs,

Ça y est, 4ème dimanche de l’Avent, le Sauveur est à nos portes ! Quelle joie de penser aux doux instants que nous pourrons bientôt passer auprès de la crèche, non pas devant une poupée de cire, mais en présence de notre bon Jésus, réellement vivant, qui veut demeurer dans cette crèche infiniment plus belle qu’est notre cœur ! Qui d’entre nous n’a déjà goûté une paix, une joie, pressenti une lumière, la présence de Dieu près de la crèche au divin jour de Noël ? C’est vers cette joie-là que nous cheminons, joie que nous donne la foi, certitude que notre Père nous aime et nous envoie un Sauveur. Un Sauveur pour nous sauver de nos tristesses, de nos peurs, de nos morosités, de nos lassitudes, qui sont parfois si grandes en ce moment. Je l’ai entendu de beaucoup d’entre vous. Demandons-Lui de nous sauver de tout cela ! De nous donner la vraie joie ! Il le désire tellement.

Comme l’année dernière, vous le savez, nous nous apprêtons à vivre Noël dans un contexte sanitaire tendu. C’est la raison qui nous a fait prendre la décision de ne pas garder les horaires de messe traditionnels de 17h30, 18h30 et 19h. Ces messes concentraient alors un très grand nombre de personnes, ce qui n’était sans doute pas raisonnable dans notre contexte.

Cependant, ce n’est pas par défaut que nous renouvelons la proposition de l’année dernière des démarches itinérantes de Noël dans nos églises. Nous y avions vu de grandes foules de personnes, parfois jusqu’à 4 générations ensemble, déposer une intention de prière, se faire bénir par un prêtre ou un diacre et partager la Parole de Dieu, tout cela étant pour beaucoup une première. Pratiquants ou non, tous nous avaient fait ce retour unanime : magnifique moment de partage familiale, d’une grande profondeur !

Ainsi, chers frères et sœurs, ces démarches de Noël que nous vous proposons – de 15h à 18h dans les églises de Dinard, Pleurtuit et Saint-Lunaire – seront pour tous, pratiquants réguliers ou non, l’occasion de faire une expérience spirituelle riche. Venez parents, enfants, grands-parents, cousins… ensemble vivre ces 3 démarches : réfléchir en famille à la grâce que nous voulons demander à Jésus notre Sauveur, l’écrire et la déposer auprès de la crèche ; prendre une parole de Dieu personnelle, Parole, nous le croyons, que Dieu me donne pour l’année à venir, et la partager en famille ; se faire bénir ensemble par un prêtre ou un diacre.

Et n’hésitez pas à y inviter un voisin, ami, connaissance, plus éloigné de l’Église, qui ne serait pas venu à la messe mais accepterait de vivre ce moment avec vous. Et si Jésus voulait le toucher ? Tant de personnes témoignent avoir retrouvé Dieu en ce jour béni de Noël ! Osons également vivre ces démarches comme un témoignage.

Alors belle montée vers Noël, chers frères et sœurs, et prions les uns pour les autres, que le Seigneur nous accorde une fête remplie de grâces ! Et promis, nous, l’équipe des prêtres, prions pour vous. Priez aussi pour nous ! Bien fraternellement,

p. Bertrand

 

12 décembre 2021 : Une nouvelle traduction de la Messe (père Hubert)

 

Depuis dimanche dernier, une nouvelle traduction française de la liturgie de la Messe est entrée en vigueur pour toute la francophonie. Pourquoi une nouvelle traduction ? Celle-ci a pour but de rendre le missel en français plus fidèle à “l’édition typique du Missel Romain” c’est-à-dire, du texte de la Messe en latin à partir duquel les missels du monde entier sont traduits. Avec cette traduction révisée, nous sommes ainsi plus proches de tous nos frères et sœurs catholiques du monde entier qui, dans la grande diversité des langues, célèbrent le même mystère de l’Eucharistie. Ensuite, il est bon de reconsidérer que nous recevons cette nouvelle traduction comme nous recevons le trésor qu’est la Messe elle-même. Nous ne nous donnons pas la messe nous-mêmes : elle est toujours une grâce de Dieu, un cadeau du Ciel. Les prêtres ou les communautés chrétiennes n’inventent pas la Messe. On n’invente pas la Messe, on la reçoit. Chacun est donc appelé à se conformer à la liturgie qui est la même pour tous, et qui est toujours célébrée sous l’autorité du Pape et de l’évêque et en communion avec eux : ils sont d’ailleurs toujours mentionnés dans la prière eucharistique. Le Concile Vatican II rappelait et imposait en ce sens : “absolument personne, fût-ce un prêtre, n’ajoutera, n’enlèvera, ou ne changera rien, de sa propre initiative, dans la liturgie”. (S.C. 22,3)1. Nous sommes donc invités à recevoir la liturgie telle qu’elle nous est offerte par l’Eglise pour la prière commune.

Ainsi, cette nouvelle traduction est pour nous l’occasion d’accorder une attention renouvelée aux paroles de la Messe, pour mieux comprendre et vivre plus saintement ce que nous célébrons. La richesse et la profondeur des textes sont un véritable enseignement qui expriment notre foi en même temps qu’elles la nourrissent. Reconnaissons humblement que nous pouvons parfois avoir tendance à répondre machinalement et à répéter certaines phrases sans y prêter de véritable attention. Voilà donc l’occasion de renouveler notre émerveillement devant le grand miracle que constitue chaque Eucharistie, en ayant une attention plus vive à ce que nous disons et célébrons : Jésus le Christ ressuscité, qui nous sauve et nous rassemble pour faire de nous son Corps et pour nous envoyer comme missionnaires de la Bonne Nouvelle !

Je vous encourage à vous procurer un petit livre de Messe (Prions En Eglise, Magnificat, Parole et Prière …) pour vous aider à suivre la liturgie au fil des changements de traduction, le temps de vraiment les connaître. Soyons heureux et reconnaissants du don qui nous est fait!

Père Hubert +

 

5 décembre 2021 : Mission enfants (Myriam et Vincent Berthelot)

 

Nous sommes heureux de vous présenter ce dimanche la mission enfants. Cette mission concerne les enfants catéchisés des écoles privées et publiques mais aussi leurs familles. 146 enfants de 7 à 11 ans sont catéchisés sur notre paroisse. Les 120 enfants scolarisés dans le privé, participent aux séances de catéchisme, tous les quinze jours, dans leur établissement durant le temps scolaire. Les 26 enfants scolarisés dans le public, se retrouvent, quant à eux, avec les catéchistes aux presbytères de Dinard ou, depuis cette année, de St Lunaire. 20 catéchistes accompagnent avec dévouement nos enfants. Ils cherchent non pas à enseigner des valeurs dites chrétiennes mais à permettre aux enfants de faire une rencontre vivante et personnelle avec Jésus.

En tant que catéchistes, nous sommes touchés par le grand désir des enfants de croire. Malgré leur jeune âge, beaucoup vivent déjà une forme de recherche spirituelle. Ils ne savent pas toujours en qui croire. Ils cherchent auprès de leurs parents, de leurs grands-parents, parfois sans succès. Une question nous est régulièrement posée par les enfants : « comment savoir si Dieu me parle ?». Leurs questions nous font avancer dans notre foi. Nous prenons conscience de l’importance de notre témoignage personnel auprès d’eux et de leur besoin de vivre des expériences conviviales en dehors du cadre scolaire, comme par exemple se retrouver pour pique-niquer puis participer à une visite guidée de l’église.

La mission enfants concerne également les parents. Ils sont en effet, souvent interpellés par le cheminement de leurs enfants. De nombreux parents furent, par exemple, touchés par les cérémonies de Premières Communions, au mois de juin dernier sur la paroisse. Par ailleurs, nous avons besoin des parents pour accompagner les enfants sur leur chemin de foi. Les Dimanches en Paroisse, auxquels sont invités tous les enfants du caté avec leurs parents, sont de précieux moments pour réunir les familles et avancer ensemble.

Nous confions à votre prière cette mission, afin que les enfants puissent faire une rencontre vivante et personnelle avec Jésus et trouver leur place dans notre communauté paroissiale.               Myriam et Vincent Berthelot

 

28 novembre 2021 : Nouvelle année liturgique, année des Petits Groupes ? (père Bertrand)

 

Bien chers frères et sœurs,

Premier dimanche de l’Avent, nouvelle année liturgique.

Qui dit année nouvelle dit événements nouveaux. Le Seigneur veut faire du neuf. Nous le voyons déjà : le rapport de la CIASE a été un événement inédit dans l’histoire de notre Eglise. La réponse des évêques de France, à la hauteur des enjeux, a également été un moment unique : nos deux évêques nous en ont témoigné.

La convocation du Synode du pape François est également originale, par le thème : la synodalité, c’est-à-dire la gouvernance de l’Église, la co-décision prêtres-laïcs, la redécouverte des laïcs de leur appel baptismal à porter l’Église.

Notre paroisse va-t-elle, aussi, vivre quelque chose de nouveau cette année ? Vous le savez, le grand désir du père Luc était de répondre à l’appel du pape François d’être une Eglise en sortie, et donc, une paroisse en sortie : sortie vers les périphéries, vers toutes ces personnes qui ne connaissent pas Dieu. Et c’est avec beaucoup de conviction que la paroisse est entrée dans ce projet magnifique dont nous voyons aujourd’hui les fruits : un certain nombre de personnes, notamment des jeunes familles, ont (re)découvert la joie de croire en Dieu.

Avec tout ce que je viens d’évoquer (CIASE, synode, nouveaux membres sur la paroisse), il nous semble, avec le conseil pastoral, qu’il convient maintenant d’œuvrer davantage à nos relations fraternelles. Tout en continuant résolument à sortir pour être toujours plus une paroisse qui va à la rencontre, travaillons à tisser de façon toujours plus serrée nos liens de frères et sœurs de paroisse. Que nous nous connaissions, nous entraidions, partagions et prions ensemble, comme une véritable famille dans laquelle on aime et on est aimé. Les Petits Groupes sont une belle manière de répondre à cet appel.

Qu’est-ce qu’un petit groupe ? Un groupe de 5-10 personnes, qui, s’étant choisies ou non, se réunissent entre toutes les semaines et une fois par mois, autour de 3 choses : le partage fraternel (nouvelles, convivialité…), la prière, la Parole de Dieu. Ainsi, aux groupes de Prière des Mères, Equipes Notre-Dame, Fraternités CVX, Maisonnées de l’Emmanuel, MCR… qui sont des petits groupes, il convient d’ajouter les ‘’Petits Groupes’’ de la paroisse, pour que chacun y trouve son compte. Les petits groupes sont une vraie chance pour aujourd’hui, ils répondent à beaucoup de questions que nous nous posons : comment rejoindre les personnes seules ? comment être au courant des besoins de chacun ? comment intégrer les nouveaux ? comment se connaître ? Bref, les petits groupes sont une belle manière de vivre une authentique fraternité paroissiale.

Alors chers frères et sœurs, n’hésitez plus, osez faire le pas, inscrivez-vous à un petit groupe ! petitsgroupes@paroissedinardpleurtuit.fr. Le parcours que nous vous proposons pour ce temps de l’Avent reprend la consultation du Synode voulue par le pape François, il permet de nous réapproprier notre place dans l’Église et la paroisse.

Et si l’année 2022 était l’année des Petits Groupes ? Très bonne entrée dans l’Avent à chacun !

P. Bertrand

 

21 novembre 2021 : Vers de nouveaux horaires de messe (père Bertrand)

Chers frères et sœurs, vous le savez, depuis quelques semaines nous avons travaillé avec le conseil pastoral et nous vous avons consultés en vue d’une prochaine modification des horaires de messe. Merci à tous ceux qui nous ont fait des retours ! Ce n’est pas de gaieté de cœur que nous envisageons de les modifier. Je n’y pensais pas du tout en commençant en septembre ma charge de curé, mais quand, plusieurs semaines de suite, nous avons eu de la difficulté à boucler les plannings, j’ai vu qu’il fallait revoir la proposition. La raison est la diminution du nombre de prêtres sur notre territoire, nos engagements hors paroisse (scoutisme, mouvements, formations…) et notre aide, depuis 3 ans, à la paroisse de Ploubalay – collaboration qui porte de beaux fruits, et que nous avons reconnue comme un appel du Seigneur.

Voici donc ce vers quoi nous nous dirigeons, à partir du 1er janvier prochain (hors vacances scolaires des 3 zones ensemble : été, Toussaint, Noël et fête de Pâques).

Concernant le samedi, la messe du matin à Pleurtuit ne sera plus assurée. Il y a une messe à 11h à la maison Saint-François. Comme il était important de maintenir une messe dans les clochers de Saint-Briac et de Saint-Lunaire, elle sera donc conservée en alternance le samedi soir. Celles du Minihic et de Saint-Enogat passeront, elles aussi, en alternance. Il y aura donc 2 messes chaque samedi soir sur notre paroisse. Concernant le dimanche, la taille de notre communauté qui croit chaque année nous invite à privilégier les grandes églises de Dinard et Pleurtuit. L’expérience d’autres paroisses nous montrent que des horaires et lieux fixes sont très importants. Par ailleurs, nombreux sont ceux ayant fait la demande d’avancer l’heure : jeunes familles avec enfants, personnes âgées, personnes du foyer logement… Nous nous dirigeons donc vers un horaire de 10h30 pour ces messes. Enfin, les prêtres du doyenné ayant accepté notre proposition de venir nous aider pour la messe du dimanche soir à la Richardais, celle-ci continuera d’être assurée. L’assemblée est en grande partie composée de paroissiens de la côte, et tous voient l’intérêt d’une messe le dimanche soir sur le secteur. Enfin, pour que l’équipe des prêtres puisse avoir une vraie journée de repos et de ressourcement, il me semble indispensable de libérer le lundi (seule journée possible). Il y a une messe à 11h à la maison Saint-François.

J’ai bien conscience, chers frères et sœurs, que cette nouvelle est pour certains d’entre vous un gros changement. Mais je pense que cela peut aussi être pour notre communauté l’occasion d’un rebond, pour une plus grande vie locale : que la vitalité de nos clochers ne dépende pas du nombre de messes. C’est pourquoi nous serions heureux d’accueillir toutes les initiatives que vous proposerez dans ce sens : partages, chapelets, petits groupes, temps de convivialité, de rencontre, de formation… Que cela soit l’occasion pour chacun de s’investir dans la paroisse et d’inventer de nouvelles façons de nous rassembler au nom du Seigneur ! Je vous souhaite un très bon dimanche, et me confie à vos prières.

Père Bertrand

 

 

14 novembre 2021 : Journée mondiale des pauvres ( Dominique, diacre)

Chers frères et sœurs,  continuant et achevant notre premier volet de services paroissiaux portant ce souci de la première annonce de Jésus, voici le pôle solidarité, avec notre frère diacre Dominique.

5ème Journée mondiale des pauvres

Pour mieux nous préparer à la solennité du Christ Roi, le pape François a institué le 33ème dimanche du temps ordinaire comme Journée mondiale des pauvres. Souvent assignés au silence, les pauvres sont parfois oubliés. Et le pauvre crie et le Seigneur entend. « Jésus est non seulement du côté des pauvres, mais partage avec eux le même sort », nous dit le pape François. « Les pauvres, souligne-t-il, sont un sacrement du Christ, ils représentent sa personne et nous renvoient à Lui ». Nous voilà appelés à cheminer avec les pauvres, à découvrir la présence du Christ en eux, à prêter notre voix à leurs voix, comme l’a fait, il y a longtemps déjà, le père Wresinski, fondateur d’ATD quart Monde. L’Église, disait-il, « proclame toujours que les plus pauvres sont la chair de sa chair, sa réalité profonde (…). L’Église est les plus pauvres. Elle l’est par essence ». Et nous voilà invités à devenir leur ami, à reconnaître aussi nos propres pauvretés et notre commune humanité. Lorsque l’on parle de solidarité, cela engage tous les paroissiens. Ce n’est pas une affaire de spécialistes. Nous sommes tous appelés à servir comme Celui qui sert, à vivre du Royaume déjà là et à venir. L’Évangile, cela s’incarne. La solidarité paroissiale est organisée en un pôle. Ce pôle regroupe plusieurs mouvements d’Église qui ont leur caractère propre, des aumôneries qui dépendent de la pastorale diocésaine de la santé, et enfin des services paroissiaux. Le pôle est organisé autour de quatre domaines :

– Maladie et souffrance : avec l’aumônerie de l’hôpital Gardiner et les hospitalités montfortaine et diocésaine. Il s’agit de rendre visite aux personnes hospitalisés et accompagner les malades en pèlerinage.

– Dépendance et Grand âge : participation à l’animation des aumôneries dans les 7 maisons de retraite et EHPAD. Deux résidences (la Villa balnéaire et St Briac) n’ont actuellement aucun bénévole.

– Solitude et précarité : avec l’équipe solidarité qui prépare le Noël solidaire et l’opération carte postale, avec la Conférence de Saint Vincent de Paul qui visite des personnes démunies ou dépendantes, avec le Secours Catholique et ses vestiaires solidaires de Pleurtuit et de St Enogat et l’accueil de familles démunies à Port Blanc pendant les vacances.

– Communion aux absents : Il s’agit de porter la communion aux membres de la communauté paroissiale qui ne peuvent pas venir à la messe souvent du fait de la maladie ou du grand âge.

Si j’avais un rêve, ce serait que la paroisse accueille davantage de personnes démunies pendant les vacances scolaires, que beaucoup de personnes participent au Noël Solidaire, que l’on pense davantage aux absents lors de nos Eucharisties.

Dominique, diacre permanent, coordonnateur du Pôle solidarité (tél 06 08 41 20 06)

 

 

7 novembre 2021 : Au large avec Ignace (Jean-Baptiste Gailly)

Chers frères et sœurs,

Voici la suite de la présentation du premier groupe de services paroissiaux, au service de la première annonce de Jésus. Avant la solidarité et après le journal Connect&Vous et les VAD, voici, à l’occasion des fêtes de la Toussaint, le service “Familles en deuil”, par Jean-Baptiste, depuis… Marseille !

Au large avec Ignace…

Toutes les familles ignatiennes (Jésuites, Cvx, Mcc, Mej, Maggis, Jrs,…) soit 7000 personnes des 4 coins de France ont répondu à cet appel en rejoignant Marseille le weekend dernier. Nous avons fait l’expérience d’un rassemblement à géométrie variable où chacun a vécu quelque chose d’unique, ressentant, tour à tour dynamismes ou résistances, engrangeant découvertes, questionnements, réflexions, se forgeant ainsi un point de vue spécifique, une vision des choses.

En convergeant vers la célébration de la Toussaint, nous avons partagé ces expériences comme autant de manières d’entendre, de recevoir et d’incarner cet appel paradoxal au bonheur que Dieu nous adresse : Heureux !

Nous avons entendu cet appel à vivre la folie des Béatitudes aujourd’hui, là où nous vivons et travaillons. A la suite de ces femmes et hommes reconnus saints, nous sommes envoyés «au large» pour aimer et servir davantage, fortifiés par ce que nous avons vu et entendu, par tout ce que nous avons goûté et senti de l’œuvre de Dieu.

C’est la même mission qui est confiée à l’équipe d’accompagnement des familles en deuil de nos paroisses. Guide (personne qui assure la conduite de la célébration d’obsèques) ou accompagnant (personne qui reçoit la famille et qui aide à la préparation de la célébration), 25 paroissiens, au quotidien, accueillent, rencontrent, écoutent, prient, préparent, célèbrent, partagent …L’un d’entre nous assure une permanence hebdomadaire au 06 99 07 88 07 où les Pompes funèbres ou les familles nous appellent.

Les personnes qui sont face à nous sont dans l’épreuve du deuil et souvent marquées par des évènements qu’elles arrivent à exprimer (ou pas). A nous de créer ce climat de bienveillance et d’empathie afin que la parole se libère, que la fraternité se développe, que notre humanité se dévoile.

Cette mission d’évangélisation est accessible à chaque paroissien ayant un peu de temps, acceptant l’imprévu et surtout désirant aller à la rencontre des personnes fragiles pour les accompagner au mieux dans cette période de deuil.

Si vous êtes intéressé par ce beau service d’église, n’hésitez pas à me contacter.

« Heureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés » Matt 5.4

J-B Gailly, responsable de l’équipe d’accompagnement des familles en deuil, 06 45 28 34 47

 

 

31 octobre 2021 : "Gaudete et Exultate": devenir saint dans sa vie quotidienne (pape François)

Bonjour chers frères et sœurs,

J’interromps momentanément ma série d’éditos de nouvelles de la paroisse pour proposer, à l’occasion de la fête de la Toussaint, quelques extraits de la magnifique exhortation du pape François, Gaudete et Exultate, de 2018. J’avoue personnellement que c’est un des textes du pape qui m’a le plus parlé et nourri. Puissent ces quelques lignes vous donner envie de le lire en entier… et de devenir saints !

« 10. Ce que je voudrais rappeler par la présente Exhortation, c’est surtout l’appel à la sainteté que le Seigneur adresse à chacun d’entre nous, cet appel qu’il t’adresse à toi aussi.

11″« Chacun dans sa route ». Il ne faut donc pas se décourager quand on contemple des modèles de sainteté qui semblent inaccessibles. Il y a des témoins qui sont utiles pour nous encourager et pour nous motiver, mais non pour que nous les copiions, car cela pourrait même nous éloigner de la route unique et spécifique que le Seigneur veut pour nous. Ce qui importe, c’est que chaque croyant discerne son propre chemin […] et qu’il ne s’épuise pas en cherchant à imiter quelque chose qui n’a pas été pensé pour lui.

14. Pour être saint, il n’est pas nécessaire d’être évêque, prêtre, religieuse ou religieux. Bien des fois, nous sommes tentés de penser que la sainteté n’est réservée qu’à ceux qui ont la possibilité de prendre de la distance par rapport aux occupations ordinaires, afin de consacrer beaucoup de temps à la prière. Il n’en est pas ainsi. Nous sommes tous appelés à être des saints en vivant avec amour et en offrant un témoignage personnel dans nos occupations quotidiennes, là où chacun se trouve. Es-tu une consacrée ou un consacré ? Sois saint en vivant avec joie ton engagement. Es-tu marié ? Sois saint en aimant et en prenant soin de ton époux ou de ton épouse, comme le Christ l’a fait avec l’Église. Es-tu un travailleur ? Sois saint en accomplissant honnêtement et avec compétence ton travail au service de tes frères. Es-tu père, mère, grand-père ou grand-mère ? Sois saint en enseignant avec patience aux enfants à suivre Jésus. As-tu de l’autorité ? Sois saint en luttant pour le bien commun et en renonçant à tes intérêts personnels.

16. Cette sainteté à laquelle le Seigneur t’appelle grandira par de petits gestes. Par exemple : une dame va au marché pour faire des achats, elle rencontre une voisine et commence à parler, et les critiques arrivent. Mais cette femme se dit en elle-même : « Non, je ne dirai du mal de personne ». Voilà un pas dans la sainteté ! Ensuite, à la maison, son enfant a besoin de parler de ses rêves, et, bien qu’elle soit fatiguée, elle s’assoit à côté de lui et l’écoute avec patience et affection. Voilà une autre offrande qui sanctifie ! Ensuite, elle connaît un moment d’angoisse, mais elle se souvient de l’amour de la Vierge Marie, prend le chapelet et prie avec foi. Voilà une autre voie de sainteté ! Elle sort après dans la rue, rencontre un pauvre et s’arrête pour échanger avec lui avec affection. Voilà un autre pas !

pape François

 

 

24 octobre 2021 : le journal Connect’&Vous, et les VAD : (père Bertrand)

Bonjour chers frères et sœurs,

Je reprends ici ma petite série d’éditos sur la vie de la paroisse. Je m’étais arrêté la dernière fois sur les services qui ont pour mission principale la première annonce de Jésus. J’avais ainsi évoqué tout le pôle solidarité (Saint Vincent de Paul, aumônerie des EHPAD et de l’hôpital, visite et communion aux personnes âgées…), le pôle famille en deuil, et le pôle événements mission (Visite A Domicile, Café du curé, journal Connect’&Vous, concerts et événements dans les églises, Mission plage…). Ces missions portent de grands fruits, j’en suis témoin ! Et je me réjouis que de nouveaux paroissiens s’y soient investis cette année. Je voudrais ici vous parler davantage de deux de ces services, qui peut-être, sont moins connus : le journal Connect’&Vous, et les VAD.

Le journal Connect’&Vous est né il y a 3 ans de la volonté de rejoindre chacun sur notre territoire paroissial. Il est tiré à 18.000 exemplaires et distribué dans toutes les boîtes aux lettres de la paroisse. Merci beaucoup aux 150 diffuseurs ! Nous en sommes au 10ème numéro. Le journal s’appelle ‘Connect’&vous – le journal qui nous rapproche’, car nous voulons être plus proches de tous. Il ne s’agit pas à strictement parler d’un journal paroissial, car nous y mettons des informations qui peuvent rejoindre les personnes loin de l’Église (comme les photos des grands événements par exemple). Chaque article est consciencieusement travaillé dans ce sens : contenu, vocabulaire, tout doit être accessible aux personnes des périphéries. Le journal débute par des thèmes plus généraux (écologie intégrale, les bienfaits du silence, la médiation, la confiance) pour, au centre, aborder explicitement le thème de la foi avec des témoignages de paroissiens qui ont rencontré Jésus. B. raconte : « Un jour en distribuant le journal dans Pleurtuit, je commence à en glisser un dans une boîte aux lettres et la dame me dit ‘’j’étais triste de ne pas l’avoir cette fois, alors j’ai demandé à mon fils qui m’a apporté le sien et je l’ai ensuite offert à une amie qui habite un peu plus loin !’’ » Quelle joie !! La Bonne Nouvelle circule !

Les Visites A Domiciles (VAD) sont une réponse à l’appel du pape François à sortir et aller aux périphéries. 6 fois dans l’année, des paroissiens vont 2 par 2, frapper aux portes des personnes de notre territoire. Il s’agit simplement d’oser la rencontre, gratuitement. Pas d’invitation, pas de proposition de rejoindre un groupe. Seulement une rencontre, une écoute, un partage. Certains osent parler de leur relation à Dieu, d’autres confient leurs soucis. Tous, quand ils ouvrent la porte, sont heureux de la rencontre avec des chrétiens. « Nous avons été très bien accueillis, toutes les portes se sont ouvertes » a témoigné une paroissienne lors des visites au Minihic il y a 15 jours. N’hésitez pas à nous rejoindre la prochaine fois, à la Richardais, c’est toujours un moment magnifique ! Bon dimanche à tous, chers frères et sœurs, et prions pour être toujours plus cette famille paroissiale que Dieu veut !

                                   père Bertrand

 

17 octobre 2021 : Lancement du nouveau synode des évêques à Rome (père Bertrand)

Chers frères et sœurs,

Dimanche dernier, à Rome, le pape François a lancé le 16ème Synode des évêques. Le Synode des évêques est une instance consultative du pape représentant les évêques du monde entier. Cette assemblée se tient tous les 3 ans, et permet au pape d’avoir l’avis de tous les chrétiens sur une question particulière, avant de proposer un document pour toute l’Église. Vous vous en rappelez sans doute, les 3 derniers synodes ouverts par le pape François ont eu pour thèmes : l’évangélisation (2012, qui a été suivi du document Evangelii Gaudium), la famille (2015, Amoris Laetitia), les jeunes (2018, Christus Vivit). Je recommande en particulier ce dernier à nos jeunes, dans lequel le pape s’adresse largement à eux en ‘’tu’’. Magnifique !

Ce nouveau synode a justement pour thème… la synodalité ! La synodalité, quèsaco ? La synodalité, étymologiquement, c’est « marcher ensemble ». C’est, entre disciples, en Eglise, se mettre en route avec Jésus pour écouter ce que l’Esprit-Saint nous dit. C’est un processus de discernement et de décision collectif, prêtres et laïcs ensemble. La synodalité, c’est croire que Dieu me parle à travers mon frère, ma sœur, que je dois donc rencontrer et écouter. Le Pape François dans son homélie dimanche nous appelle donc à « devenir des experts dans l’art de la rencontre » : pour être cette Eglise de proximité et de voisinage. La synodalité nous permet de goûter à la joie de la communion, alors même que nous sommes très différents. Vous le voyez, nous vivons déjà la synodalité sur la paroisse, mais nous avons encore à progresser, et il est bon de se poser pour y réfléchir. C’est tout le sens de ce synode.

Co-responsabilité prêtres-laïcs, discernement, écoute, participation de tous, gouvernance… Nous le voyons bien, ce synode sera sans aucun doute, pour la France, une manière de répondre au récent rapport de la CIASE* sur les abus sexuels dans l’Église.

Le chemin synodal inauguré dimanche dernier par le pape François débute dans tous les diocèses du monde, ce dimanche 17 octobre. Deux ans de préparation souhaitée par le Saint-Père, pour permettre une grande consultation du peuple de Dieu dans toutes les Eglises locales, qui nourrira le synode des évêques en 2023.

Notre évêque a ainsi demandé que chaque paroisse constitue une équipe de 6 paroissiens pour participer à cette consultation. J’ai donc proposé à 6 d’entre vous de mener ce projet. Ils sont ce dimanche à Saint-Malo pour l’inauguration de la phase diocèsaine de cette consultation. Nous vous en tiendrons informés. Prions pour eux ! Je vous souhaite un excellent dimanche, Bien fraternellement

p. Bertrand

* (Je profite de cet édito pour vous encourager de nouveau à nous faire remonter toute parole ou expérience qui vous semblera importante suite à ce rapport, soit directement à moi ou l’un des prêtres, soit à Mme Dominique de Sinety, paroissienne : 09 62 59 11 29. Merci beaucoup à ceux qui l’ont déjà fait !)

10 octobre 2021 : Sur le rapport de la CIASE, sur les abus sexuels dans l’Église : « La vérité vous rendra libre » (Jn 8,32) (père Bertrand)

Chers frères et sœurs, Comme chacun d’entre vous, je suis bouleversé, choqué par l’ampleur de ce qui a été révélé mardi par la commission Sauvé, et je m’associe pleinement à ces mots prononcés par Mgr E. de Moulin Beaufort, président de la conférence des évêques de France :

« Nous avons entendu le nombre des victimes, ils dépassent ce que nous pouvions supposer. C’est proprement insupportable. J’exprime ma honte, mon effroi, ma détermination à agir. Vous, les personnes victimes, dont je connais le nom de quelques-uns et quelques-unes, mon désir en ce jour est de vous demander pardon. Le temps des ambiguïtés et de la naïveté est dépassé. De ces faits, nous avons une vive conscience. Nous invitons les catholiques à lire ce rapport. »

Comme je l’ai plusieurs fois dit ces dernières semaines, nous sommes tous les membres de la même famille de Dieu. Ainsi, ce qui touche l’un d’entre nous touche toute la famille. C’est collectivement que nous sommes meurtris, c’est collectivement que nous devons apporter une réponse à ce drame. Le Seigneur Jésus nous le dit de manière très claire concernant le péché : « La vérité vous rendra libre » (Jn 8,32). Et plus loin, il déclare : « Je suis la vérité ». (Jn 14,6). C’est donc bien une parole du Seigneur Jésus qui nous est adressée à travers ce rapport qui fait la vérité, il nous faudra en prendre toute la mesure. Il reviendra à l’Église universelle et à l’Église de France de dire quelle suite lui donner (en terme de réparations, de sanctions, de changements structurels…).

En ce qui concerne notre famille paroissiale, il ne s’agit pas pour moi aujourd’hui de faire un long discours. Le temps nous sera nécessaire pour proposer une réponse ajustée, en lien avec le diocèse. Mais à ce jour, ayant écouté et consulté, je peux dire qu’il nous faudra, très concrètement, mettre en place des groupes d’échange et des personnes contacts pour que la parole continue de se libérer. Pour que chacun puisse s’exprimer librement, et, s’il y a des victimes parmi nous, qu’elles trouvent un véritable lieu d’écoute en local. Il faudra ensuite continuer ce travail de répartition de la charge paroissiale, notamment entre hommes et femmes, pour que la mission soit de plus en plus partagée par tous. Il nous faut enfin, d’un point de vue spirituel, adopter collectivement une attitude d’humilité et de pénitence, comme Daniel et tant d’autre prophètes de l’Ecriture Sainte qui font repentance pour le péché de tout le peuple (même s’ils en sont individuellement non fautifs ; cf. par ex : Daniel 9,4 +). En ce dimanche, prions, de tout notre cœur, pour tant de nos frères et sœurs, et peut-être pour certains d’entre vous, dont la vie a été brisée par des prêtres et des religieux. –

Contacts et infos : https://rennes.catholique.fr/actualite/dossiers/lutter-contre-la-pedophilie-dans-leglise/ –

Une personne de la paroisse à votre écoute : Mme Dominique de Sinety : 09 62 59 11 29.                    P. Bertrand

 

03 octobre 2021 : l'évangélisation : parler de Jésus à ceux qui n’en ont pas ou peu entendu parler (père Bertrand)

Chers frères et sœurs, je continue ma série d’éditos de présentation de la paroisse.

Puisque nous sommes une famille, il me semble très important que tous ses membres soient au courant de ce qui s’y vit, fruit de l’écoute, du travail et du discernement de beaucoup sur plusieurs années. Si vous avez manqué les explications précédentes, n’hésitez pas à aller sur le site de la paroisse. Comme je vous le disais précédemment, pour nous aider à y voir clair, nous avons réparti les missions de la paroisse en 6 groupes. Mais je le répète, ce n’est en aucune manière mettre les personnes dans des cases, car nul d’entre nous ne peut dire où il en est de son chemin avec Dieu. « Dieu seul sonde les reins et les coeurs » (cf. Jr 11,20).

1er groupe de services : L’EVANGELISATION : on me parle de Jésus. Le pape saint Jean-Paul II, dans un texte de 1990 (Redemptoris Missio), repris par le pape François en 2013 (Evangelii Gaudium) rappelle que la tâche première de l’Église est d’annoncer Jésus à ceux qui ne le connaissent pas. C’est pourquoi la paroisse a beaucoup travaillé ces dernières années à développer ces services, pour augmenter notre capacité à parler de Jésus à ceux qui n’en ont pas ou peu entendu parler. Ainsi, dans la paroisse, au service de la première annonce de Jésus, il y a :

* Le pôle famille en deuil. Nous en sommes tous témoins, la plupart des obsèques célébrées aujourd’hui le sont devant des personnes éloignées de l’Église. L’écoute bienveillante que leur proposent magnifiquement nos services est pour eux une première annonce de la foi.

* Le pôle solidarité (aumônerie d’hôpital, des maisons de retraite, St Vincent de Paul…). Dans le même sens, l’écoute et l’aide prodiguée avec tant d’attention par ces services participent d’une première annonce de Jésus : Il est le bon samaritain qui s’approche, sans parole, de la personne blessée.

* Le pôle événements-mission (les Visites A Domicile VAD, le café du curé, le journal Connect&Vous, les concerts et événements dans les églises, la mission plage…). Ces services proposent plus explicitement une première annonce du Seigneur Jésus à ceux qui le souhaiteraient, toujours dans un esprit de respect et d’écoute. Je suis très attentif à ce qu’il ne soit pas fait de prosélytisme, et que la conscience de chacun soit infiniment respectée. Puisque le nombre de mots m’est compté, je m’arrête ici et vous donnnerai la semaine prochaine davantage d’informations sur l’un ou l’autre de ces services. Un grand merci à vous qui y œuvrez avec grand cœur. Tous ensemble, chers frères et sœurs paroissiens, soyons de plus en plus cette paroisse fraternelle qui annonce joyeusement à tous le Seigneur Jésus, comme nous y encourage le pape François. Bien fraternellement,                       P. Bertrand

 

26 septembre 2021 : Un chemin spirituel jusqu'au coeur de Dieu (père Bertrand)

Bonjour chers frères et sœurs, Je continue ma série d’éditos de présentation de la paroisse.

Dans ce numéro 4, je voudrais vous parler de ce qui nous anime sur la paroisse, et en guide la construction : en sortant à la rencontre de ceux qui ne connaissent pas Dieu, nous souhaitons proposer à tous un chemin spirituel jusqu’au cœur de Dieu. Il est très traditionnel dans la foi chrétienne de dire que l’âme chemine vers Dieu et progresse, par étapes. Nous le voyons bien dans nos vies : des rencontres, des événements, des temps de prières, des sacrements provoquent en nous des changements, parfois majeurs, dans notre vie de foi. Tous nous pourrions évoquer tel-tel épisode de nos histoires comme un tournant dans notre vie spirituelle. Beaucoup d’auteurs ont tenté de formaliser ces différentes étapes : les moines du désert, les Pères de l’Église, beaucoup de saints… en particulier Sainte Thérèse d’Avila dans sa description des 7 demeures du château intérieur qu’est notre âme. Jésus lui-même fait vivre un itinéraire de foi à ses disciples qui passent par plusieurs étapes spirituelles successives. C’est pourquoi nous avons tenté, en conseil pastoral de la paroisse, depuis plusieurs années, de formuler une proposition d’itinéraire de foi.

Etape 1 : On me parle de Jésus. Je suis un habitant du territoire paroissial, et quelqu’un, un jour, me parle de Jésus.

Etape 2 : Je me tourne vers Jésus. Interpellé par cette parole, je commence un chemin de foi avec Jésus.

Etape 3 : J’entre dans la famille de Jésus. Je reconnais que les autres personnes, qui, comme moi, sont attirées par Jésus sont mes frères et sœurs, avec qui il m’est proposé de vivre.

Etape 4 : Je deviens disciple de Jésus. Je reconnais petit à petit Jésus comme mon seul maître, et je me mets à son école.

Etape 5 : Je deviens serviteur de l’œuvre de Jésus. Je désire mettre les talents que Dieu m’a donnés au service de l’Église.

Etape 6 : Je deviens apôtre de Jésus. Je reconnais que Jésus m’envoie, dans ces services, annoncer la joie de l’Evangile.

Comme vous le voyez, nous sommes partis des groupes de personnes de l’Evangile, qui gravitent autour de Jésus : foules, disciples, serviteurs, apôtres… pour proposer un itinéraire spirituel. Mais attention : il ne s’agit en aucune façon de mettre les personnes dans des cases !! (aucun d’entre nous ne suivra jamais strictement l’enchaînement de ces étapes), ni bien sûr de forcer le chemin spirituel de qui que ce soit, mais il s’agit pour nous d’un repère, à partir des catégories bibliques, afin d’être sûrs que toutes ces étapes spirituelles soient honorées dans notre paroisse. Vous pouvez vous poser cette question : au service de quelle étape spirituelle est davantage mon service paroissial ? Dans les éditos suivants, je vous détaillerai le contenu de chacune de ces étapes spirituelles, la manière dont nous essayons de les mettre en œuvre sur la paroisse, et les services qui y sont associés. Priez pour nous, conseil pastoral et prêtres, chers frères et sœurs, pour que nous soyons toujours plus guidés par le Saint-Esprit !                                                                       Père Bertrand +

19 septembre 2021 : Les clochers, les presbytères et les prêtres. (père Bertrand)

Bonjour chers frères et sœurs, je continue ma série d’éditos de nouvelles concernant la paroisse. Ici, le 3ème.

Vous le savez, quand le père Luc est devenu curé, en septembre 2012, il lui a été confié d’abord la paroisse de Dinard (= 5 clochers : Saint-Briac, Saint-Lunaire, Notre-Dame, Saint-Enogat et la Richardais). Puis, en 2014, notre évêque lui a également confié la paroisse de Pleurtuit (2 clochers : Pleurtuit et le Minihic). Tout de suite, le choix a été fait qu’un couple habite le presbytère de Pleurtuit, d’abord Jean-Michel et Marie-José Riou pendant 4 ans, puis Eric et Isabelle Geay pendant 3 ans.

Ces derniers coordonnent le quotidien de la paroisse de Pleurtuit (intendance, église, accueil au presbytère et registres). Ils quitteront leur mission début décembre. Nous prendrons bien le temps de les remercier. Courant janvier arrivera pour leur succéder un jeune couple avec de petits enfants. Les parents travaillant, ils ne pourront pas assurer tout ce que les Geay portaient. Nous sommes en train de redéfinir les contours de leur future mission.

Pourquoi un tel choix ?

Pourquoi avoir voulu installer un couple au presbytère de Pleurtuit et non des prêtres ? Cela permet de favoriser notre vie fraternelle sacerdotale. Nous souhaitions habiter tous un même lieu, le même presbytère. Le choix de Dinard a été fait pour une question de place.

Le père Olivier Gravouille, que vous connaissez bien, curé de la paroisse voisine de Ploubalay, vit également avec nous. (Je prendrai le temps une prochaine fois de vous rappeler l’origine de notre belle collaboration avec Ploubalay

Ainsi, à 5 au presbytère de Dinard, nous tentons de vivre une vie fraternelle soutenue, sûrs que c’est la demande de Jésus à ses apôtres : « A ceci, tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples : si vous avez de l’amour les uns pour les autres » (Jn 13,35). Prière quotidienne, partage hebdomadaire, travail en commun et détente rythment ainsi nos semaines fraternelles au presbytère. Cette vie fraternelle est pour nous un lieu d’exigence et de grandes grâces.

Le père Marcel Leclerc, que vous connaissez bien, vient régulièrement rejoindre notre vie fraternelle du presbytère. Originaire de Saint-Lunaire, il y est revenu pour sa retraite il y a 4 ans. Il réside au presbytère de Saint-Lunaire et nous rend de grands services, comme aumônier des maisons de retraite, pour la célébration des obsèques et des messes dominicales. Un grand merci à toi cher Marcel !

Très bon dimanche à vous, chers frères et sœurs ! Dans cette feuille d’annonce, j’attire surtout votre attention sur l’encart concernant le parcours Alpha et le Congrès mission. Ensemble, soyons de plus en plus la cette famille paroissiale que le Seigneur désire !

 

p. Bertrand

12 septembre 2021 : Et les prêtres, dans tout ça ? (père Bertrand)

Chers frères et sœurs,

Dans l’édito de la semaine dernière, je vous ai exposé comment, avec le père Luc et le conseil pastoral, nous avions mis en place un certain nombre de délégations dans la paroisse. Cela parce que l’Église, et notamment le pape François, nous encourage à collaborer prêtres et laïcs au service de l’Evangile. En voyant cette liste de noms, vous vous êtes peut-être dit (certains me l’ont dit) : « et les prêtres, dans tout ça ? » Déléguer davantage la responsabilité de certaines missions de la paroisse nous permet en fait d’être plus disponibles comme pasteurs pour accompagner les personnes, les équipes, écouter, discerner, conseiller, guider, prier…

Voici quelles sont les missions que chacun de nous accompagne davantage :
Père Gilbert : pôle solidarité (communions et sacrements des malades, maisons de retraite…), groupes de prières de la paroisse (chapelets, adoration, prière des mères…), visites à domicile …
Père Johan : pôle enfants (les 5 écoles catholiques, le caté…), préparation au mariage, groupe des 20-40 ans, … et le soutien à la paroisse de Ploubalay, à 1/3 temps.
Père Hubert : pôle ado (collège, aumônerie collège et lycée…), baptême 0-2 ans, servants et servantes de liturgie, école de musique, sacristies…
Père Bertrand : Catéchuménat des adultes, Alpha, DEP, liturgie, pôle formation, pôle économat, pôle communication

Ces accompagnements de personnes et de service, nous les partageons avec nos frères diacres, Jean-Baptiste, Jacques et Dominique (déjà mentionnés la semaine dernière). Avec eux, nous nous retrouvons fraternellement chaque semaine pour prier et partager un repas.

Pour nous aider quotidiennement dans ces belles missions, il y a 3 personnes dont j’aimerais vous parler.
Caroline : elle est salariée à temps plein au presbytère. Elle favorise grandement notre vie fraternelle par la cuisine, les courses, du ménage, un peu de linge et par sa présence. C’est la plus ancienne du presbytère : 22 ans de service ! Merci Caroline !
Myriam : embauchée à mi-temps il y a 2 ans à la suite du départ de Sophie, elle travaille pour la paroisse tous les matins. A Pleurtuit lundi et vendredi, à Dinard mardi, mercredi et jeudi. Ses missions principales sont : la communication (site internet, newsletter, affichages…) et la mission enfants.
Aude : l’année dernière salariée à la place de Myriam qui était en congé maternité, elle reste bénévolement 2 matinées par semaine, à Dinard, mardi et vendredi. Ses missions principales : l’accompagnement des bénévoles et le secrétariat des prêtres : secretariat@paroissedinardpleurtuit.fr,

La semaine prochaine, je vous parlerai davantage du presbytère de Pleurtuit et de ses occcupants Eric et Isabelle et du sens de leur mission.

Chers frères et sœurs, belle rentrée à chacun ! Ensemble, soyons de plus en plus cette famille que veut le Seigneur, accueillante et allant à la rencontre de tous !

p. Bertrand

05 septembre 2021 : Il est juste qu'au nom de son baptême, chaque paroissien prenne sa part dans la mission . (père Bertrand)

Bien chers frères et sœurs,

Plusieurs d’entre vous m’ont récemment manifesté leur souci devant l’ampleur de la tâche qui m’attend : « Vous avez vraiment une grosse charge, il faudra vous reposer ! » C’est vrai. Mais j’ai bien en tête que la paroisse appartient aux paroissiens, non au seul curé et aux prêtres. Et je me réjouis tellement que tant d’entre vous prennent une part active dans la mission. Les paroissiens en service ne rendent pas un service au curé, mais ils répondent à l’appel du Seigneur « Allez à ma vigne, vous aussi » (Mt 20,7). C’est ensemble, prêtres et laïcs, que nous œuvrons pour Jésus. Du coup, dans cet édito, je souhaitais vous donner quelques nouvelles des délégations que nous avons commencé à mettre en place après plusieurs mois de travail avec le père Luc et toute l’équipe pastorale. Nous avons confié des pôles entiers de missions de la paroisse à des paroissiens. Pas seulement pour ‘’alléger notre charge’’, mais parce qu’il est juste, qu’au nom de son baptême, chaque paroissien prenne sa part dans la mission (cf. pape François, lettre sur les ministères 2021)

Dominique Gérard : pôle solidarité (St V. de Paul, maisons de retraite, communions à domicile…)

Jean-Baptiste Gailly : accompagnement de l’équipe obsèques

Bénédicte Bachelier : pôle événements missionnaires (Visites A Domiciles VAD, journal Connect&Vous, concerts, mission plage…)

Myriam et Vincent Berthelot : la mission enfants (caté, écoles, sacrements âge scolaire…)

Caroline et Patrice Bedel : la mission ado (caté collège, God&Joy, confirmation, groupe lycéens)

Josiane Treyssat : pôle liturgie (animateurs, organistes, plannings, petit choeur, …)

Jean-Marie Krug et Eric Geay (pour la paroisse de Dinard, et pour la paroisse de Pleurtuit) : intendance générale (fournitures, travaux, lien avec les sacristies…)

Jean Vimal : pôle formation (parcours Suis-moi, petits groupes, EFM, FORME, Formation des responsables…)

Bruno de Vautibault : pôle économat (comptabilité, projets paroissiaux…)

Aude Pialoux : pôle soutien des bénévoles, accueil des nouveaux…

Myriam Berthelot : pôle communication (site internet, Youtube, annonces, panneaux d’affichage…)

Bien entendu, je n’ai pas été exhaustif : de nombreux autres services existent, et de nombreux bénévoles œuvrent dans chacun de ces services aux côtés des responsables, ainsi que les prêtres. Mais il y a encore beaucoup de besoins, et chacun de vous a sa place. N’hésitez pas à contacter le responsable, nous avons besoin de tout le monde ! Je vous donnerai plus de précisions sur l’organisation de la paroisse lors de la rentrée paroissiale, dimanche prochain 12 septembre, 11h30 à Dinard (précédée de la messe à 10h30).

Vous y êtes tous attendus. Ensemble, mettons-nous au service du Seigneur et de ceux et celles de l’extérieur de nos églises qui attendent une Parole de Vie ! Belle rentrée à tous, Bien fraternellement,

p. Bertrand

29 Août : C'est la rentrée ! (père Bertrand)

Bien chers frères et sœurs,

Ça y est, c’est la rentrée ! Pour vous : familles et amis repartis, activités et services qui reprennent. Pour moi également dans ma nouvelle fonction à votre service. Je me confie dès à présent à vos prières !

Je profite de cet édito pour remercier du fond du cœur tous ceux qui m’ont témoigné de leur confiance et de leur affection ces derniers mois, ainsi que tous ceux qui prient le Seigneur pour moi. Un immense merci à chacun ! C’est avec grande joie et confiance que j’aborde cette nouvelle année avec vous tous. Je remercie également le père Luc pour le très grand travail qu’il a fait pour me faciliter la rentrée !

Mon grand souhait est que notre paroisse continue à être de plus en plus, selon les mots du pape François « une famille dans laquelle on aime et on est aimé ». Pour cela, tout en gardant notre dynamique missionnaire, qui doit toujours rester première, nous avons à cœur, cette année, de prendre plus particulièrement soin des bénévoles de la paroisse.

Si certains parmi vous arrivent sur notre paroisse, Bienvenue ! N’hésitez pas à vous manifester, nous serons très heureux de faire votre connaissance ! (contact : Aude 06 67 28 79 84 ou secretariat@paroissedinardpleurtuit.fr).

Voici quelques dates importantes pour notre rentrée :

la rentrée paroissiale du 12 septembre  : elle permettra de nous réunir après une année difficile de Covid, d’échanger des nouvelles de la paroisse, de prier pour les bénévoles et de les envoyer en mission. J’invite tous les bénévoles de la paroisse à être présents, le dimanche 12 septembre, 11h30, à l’église de Dinard.

– mon installation comme curé . Je suis nommé par notre évêque le 1er septembre, mais il vient lui-même m’installer les 25 et 26 septembre. Une belle occasion de nous retrouver autour de lui et de prier ensemble le Seigneur pour notre paroisse.

– le Congrès Mission les 2 et 3 octobre

– le 1er Dimanche En Paroisse de l’année le 10 octobre

Très bonne rentrée à chacun, prions bien les uns pour les autres, et je vous dis au plus tard au 12 septembre, pour de belles retrouvailles ! Bien fraternellement,

Père Bertrand

27 juin : propositions pour accompagner notre été (père Luc)

Chers paroissiens,

Chaque année la communauté de l’Emmanuel organise à Paray le Monial des sessions d’été . Un temps apprécié pour se ressourcer, faire le point, retrouver un élan. Cette pause spirituelle au cœur de l’été permet de prendre du temps pour enraciner sa foi, prier et célébrer Dieu dans un climat familial et convivial.

L’année dernière du fait des conditions sanitaires, ces sessions ne pouvaient avoir lieu comme à l’habitude. Il a été décidé alors de les délocaliser et d’en proposer un peu partout en France. Nous avions eu la joie d’en accueillir une sur notre paroisse. L’expérience a été tellement positive qu’elle est reconduite cette année. Alors profitez-en, c’est à votre porte !

Par ailleurs, vous commencerez à trouver sur cette feuille d’annonces paroissiales et sur notre site internet les diverses propositions qui accompagneront notre été. Il y aura en particulier un très beau programme de conférences , les traditionnels rendez-vous de Prier sur le sable , la venue des Petits Chanteurs à la Croix de Bois … et toujours chaque vendredi la journée d’adoration à Notre-Dame . Venir passer un moment de prière et de présence devant Jésus pour lui offrir nos existences, pour intercéder pour nos enfants, petits-enfants et amis, pour les estivants, pour l’Eglise et pour le monde, est une source de fécondité et d’une joie profonde !

Père Luc Pialoux, curé+

13 juin : Sessions d'été de l'Emmanuel (Père Luc)

Chers paroissiens,

chaque année depuis plus de 40 ans la communauté de l’Emmanuel organise des sessions d’été à Paray le monial : 3 à 5 jours pour se poser, se ressourcer et vivre des moments de joie, de prière et d’échanges, dans une ambiance joyeuse et conviviale. Le thème de la session est développé par des invités et des grands témoins. Plusieurs carrefours permettent d’aborder des sujets variés pour réfléchir à sa vie personnelle, sa vie de couple ou de famille, son engagement dans son travail et dans la société. Les veillées alternent temps de prière, témoignages et temps festifs.

Enfants et adolescents ont leur propre programme et vivent une vraie session adaptée à leur âge.

Cet été ces sessions reprennent à Paray (https://emmanuel.info/sessions-emmanuel/) mais suite à la crise sanitaire certaines sont délocalisées en région pour se rapprocher de nous. Nous avons la grande chance d’en accueillir une sur nos paroisses, alors profitons-en ! Retrouvez toutes les infos ici: https://paroissedinardpleurtuit.fr/une-session-emmanuel-a-pleurtuit/.                                      Père Luc+

30 mai 2021: Joie de dire oui (père Bertrand)

Bien chers frères et sœurs,

Il y a 15 jours, vous appreniez le nom de votre futur curé. Je ne le savais pas depuis bien plus longtemps que vous : 3 semaines seulement ! C’est le jour de la fête du Bon Pasteur que notre évêque m’a appelé à cette nouvelle charge. Petit signe qui m’a touché. Et c’est avec grande joie que je lui ai répondu oui. Joie parce que nous avons la chance de vivre une authentique vie fraternelle sur notre paroisse ; joie parce que tant d’entre vous sont investis dans tous les services ; joie parce qu’ensemble nous annonçons Jésus à beaucoup. Je l’ai dit à notre évêque, j’ai bien conscience qu’il s’agit d’un petit pari en nommant un jeune prêtre, mais si je peux dire oui avec grande paix, c’est parce que tant d’entre vous sont investis ! Et également parce que notre équipe de prêtres va être étoffée par la venue du père Johan Visser, prêtre de grande expérience du diocèse du Mans ! Bienvenue cher Johan !

Bien entendu, nous prendrons le temps de fêter les 9 années de curé de notre cher père Luc et de le remercier de tout cœur pour tout ce qu’il a porté. RDV le samedi 26 juin. Merci cher Luc pour ta confiance !

Enfin je profite de cet édito pour vous remercier chaleureusement pour tous les messages de félicitations et d’encouragement que j’ai reçus, j’en suis profondément touché. Je me confie dès à présent à vos prières, pour que je sois le bon pasteur que Jésus veut, et qu’ensemble nous sortions toujours plus à la recherche de la brebis perdue.

Bien fraternellement

Père Bertrand

16 mai 2021: père Bertrand, successeur du père Luc

Chose promise, chose due ! Après vous avoir annoncé il y a quinze jour la fin prochaine de ma mission de curé, j’ai la très grande joie de vous dévoiler le nom de mon successeur : le père Bertrand du Rusquec. Cela fait 4 ans que Bertrand est vicaire sur la paroisse, la transmission se fera donc dans le dynamisme et le développement de tout ce qui a été initié ces dernières années avec vous tous, paroissiens, pour être de plus en plus une Eglise rayonnante, priante et engagée qui vit et annonce la joie de l’Evangile. Priez déjà pour Bertrand, qui pourra compter aussi sur toute l’équipe des prêtres et sur un nouveau vicaire qui rejoindra la côte d’Emeraude prochainement. Merci Bertrand d’avoir accepté avec confiance cette mission. Nous avons maintenant jusqu’au 1er Septembre pour préparer ensemble cette nouvelle étape dans la vie de notre belle communauté chrétienne !                 Père Luc+

02 mai 2021 : En marche vers la pentecôte (Père luc)

Chers paroissiens,

Nous voici en marche vers la Pentecôte et l’Eglise nous invite à développer cette attitude de prière et d’attente de l’Esprit Saint.

Pour cela nous vous proposons chaque semaine différentes vidéos sur la chaîne youtube de la paroisse pour nous préparer à recevoir ce grand don de l’Esprit, notamment une série d’enseignements, des témoignages et des actualités qui sont là pour faire grandir en nous le désir missionnaire et la joie d’annoncer l’Evangile.

Je vous invite particulièrement à regarder la vidéo d’actualité présentant le beau service du catéchuménat sur nos paroisses, service qui accompagne les adultes se préparant au baptême, à la première communion et à la confirmation.

Si vous n’êtes pas baptisé, n’avez pas fait votre première communion ou n’êtes pas confirmé, c’est vraiment le moment de prendre contact avec le père Bertrand ou avec Thérèse et Hervé qui sont en charge de ce service (herve.battas@bbox.fr 06 62 51 37 84). Depuis plusieurs années tous les adultes qui cheminent ensemble vers ces sacrements nous témoignent du bonheur et de la joie qu’ils reçoivent dans cette préparation. De même si vous connaissez des proches qui ne sont pas baptisés ou confirmés, n’hésitez pas à leur partager la vidéo.

Dans ce chemin vers la Pentecôte, deux belles missions paroissiales vous sont proposées dans ces annonces : la communion aux malades et les visites à domicile… Alors n’hésitez pas à venir participer aux rencontres proposées le samedi 8 mai et 15 mai par les équipes animant ces deux services. C’est là encore une belle manière de laisser l’Esprit Saint agir dans nos vies.

Enfin, je profite de ces quelques lignes pour vous annoncer, comme certains le savent déjà, que ma mission de curé s’arrêtera fin août après 9 années de ministère sur la côte d’Emeraude. Les autres prêtres restent tous là pour assurer la continuité. Une très belle équipe se prépare avec aussi la nomination d’un nouveau curé qui vous sera communiquée très prochainement. Soyons vraiment dans la joie et dans la confiance de toute l’œuvre que Dieu fait à travers nos paroisses. Nous aurons le temps d’ici l’été de célébrer tout cela. Ma prière pour chacun de vous !

Père Luc, curé+

18 avril 2021 : Vivons pleinement le temps pascal (père Hubert)

Après le carême que nous avons pu vivre intensément, nous sommes peut-être tentés de vivre le temps pascal comme une période de « relâchement » spirituel, où nous prendrions le temps de souffler… Or, c’est justement le moment de mettre tout notre cœur et notre désir pour accueillir le Christ ressuscité au centre de notre vie.

Pour beaucoup d’entre nous, la Résurrection est une sorte d’évidence catéchétique. Nous « savons » que Jésus est ressuscité et nous pouvons être des habitués de la Résurrection : nous célébrons Pâques et nous passons à autre chose… C’est pourtant la Bonne Nouvelle par excellence ! Celle-ci doit transformer nos vies. Jésus est vivant, il a vaincu la mort et toutes les puissances du mal ! Par le baptême et notre cheminement dans la foi, par la prière avec la Parole de Dieu et le service, la Vie du Ressuscité se déploie en nous et grandit. Il est donc vraiment important de prendre le temps d’accueillir d’une façon nouvelle cette grande joie de la Résurrection !

Le temps pascal nous est justement donné pour que nous apprenions à accueillir Jésus ressuscité dans notre vie, pour qu’à son école nous vivions nous-mêmes en ressuscités au cœur de notre monde. Pour cela, Jésus donne toujours l’Esprit Saint : plutôt que le relâchement pour souffler, il nous donne son Souffle pour ne rien lâcher ! Le temps pascal nous conduit à la Pentecôte parce que nous avons absolument besoin de l’Esprit Saint pour vivre en disciples.

A partir de cette semaine et au cours des suivantes nous vous proposerons plusieurs enseignements sur la chaine You Tube paroissiale (abonnez-vous !) pour (re)découvrir l’Esprit Saint et son œuvre dans nos vies. « L’histoire des apôtres nous dit que même voir le Ressuscité ne suffit pas si nous ne l’accueillons pas dans nos cœurs. Il n’est pas nécessaire de savoir que le Ressuscité est vivant si l’on ne vit pas comme un ressuscité. Et c’est l’Esprit qui fait vivre et revivre Jésus en nous. » (Pape François – Homélie de la Pentecôte, 9 juin 2019).

Père Hubert+

4 avril 2021: "Ô ma joie Christ est ressuscité !" (père Luc)

 C’est par ces mots que Saint Séraphim de Sarov, un grand saint de l’Orient, accueillait dans son ermitage les visiteurs qui venaient à lui pour retrouver force et espérance dans leurs épreuves. Cette expérience de la joie de Pâques était sa propre nourriture spirituelle et celle qu’il offrait à ses visiteurs. Puissiez-vous également tous, chers paroissiens, communier à cette joie de Pâques. O ma joie, le Christ est ma vie. O ma joie, le Christ est vivant en moi. O ma joie, le Christ est mon Sauveur, ma lumière et ma consolation. O ma joie, le Christ a souffert pour nous et Il est vivant avec nous et pour nous, aujourd’hui même, pour alléger nos souffrances, pour nous servir, pour faire jaillir dans nos cœurs l’espérance et l’espoir d’une vie plus heureuse. O ma joie, le Christ est mon espérance. O ma joie, je crois et, par la foi, je participe à la Résurrection du Christ. O ma joie, j’espère et, par l’espérance, je participe à la Résurrection du Christ. O ma joie, j’aime et, par l’amour, je participe à la Résurrection du Christ. O ma joie, mes frères les hommes sont tous créés à l’image et à la ressemblance de Dieu et sont appelés au salut, à la participation à la vie du Christ ressuscité. O ma joie, le Christ est ressuscité ! Nous entrons ce dimanche dans le temps de pâques, 50 jours qui nous sont offerts pour apprendre à vivre ensemble en ressuscité, quelques soient les circonstances sanitaires du temps présent. Pour nous soutenir, chaque mercredi nous publierons une petite vidéo sur notre chaîne youtube afin d’accueillir concrètement dans nos vies la résurrection du Christ !

Belle fête de Pâques à tous !                                                                                                                                                                      P. Luc, curé+

21 mars 2021: Bâtissons ensemble la maison Diadème (père Luc)

Chers paroissiens,

Chaque année le carême est un temps favorable pour grandir dans la prière, dans le jeûne et le partage afin de retrouver une vie plus profonde, plus saine et plus rayonnante. Cette semaine nous vous proposons de soutenir le projet Diadème qui répond au souhait de jeunes adultes porteurs de trisomie, Grégoire, Nicolas, Thomas Bégnine et Vianney Marie, de pouvoir vivre ensemble sur notre paroisse une vie fraternelle au sein d’un même lieu de vie adapté à leur handicap. Découvrez leur joie de vivre et leur projet en vidéo sur notre chaine You Tube et remercions les pour tout ce qu’ils nous apportent ! Père Luc, curé+

Don avec reçu fiscal en ligne sur www.diademe-association.fr

ou par chèque à l’ordre de « Fondation Etoiles d’Emeraude – Diadème » Association Diadème – 13, rue des Ecoles – 35800 Dinard.

7 mars 2021 : Carême = résister au mal, ou faire le bien ? (Père Bertrand)

 Chers frères et sœurs,

Je vous partage une chose que j’ai dans le cœur depuis quelque temps maintenant. Je trouve que l’on passe, moi le premier, parfois plus de temps à dénoncer le mal qu’à faire le bien. Le nôtre et celui du monde. Mais est-ce une bonne stratégie ? La réponse nous est donnée, limpide, par l’apôtre Pierre : « la charité couvre une multitude de péchés » (1P4,8). Nos péchés, bien sûr, mais également ceux du monde entier ! UNE MULTITUDE nous dit saint Pierre !

Du coup, d’un point de vue stratégique, troquons durant ce carême, le temps passé à nos pensées/discussions qui dénoncent le mal par du temps consacré à dire et à faire le bien ! Ce sera tellement plus efficace ! A bien y réfléchir, j’ai l’impression que c’est un des leitmotivs du message du pape François.

Bon carême à tous, prions les uns pour les autres !

21 février 2021 : parcours de carême

« Salut, gardien Rédempteur, époux de la Vierge Marie. A toi Dieu a confié son Fils ; en toi Marie a remis sa confiance ; avec toi le Christ est devenu homme. Ô bienheureux Joseph, montre-toi aussi un père pour nous et conduis-nous sur le chemin de la vie. Obtiens-nous grâce, miséricorde et courage, et défends-nous de tout mal. Amen. »     Pape François

Le parcours de carême 2021

40 jours avec Saint Joseph, pour booster les défenses immunitaires de nos cœurs. 

Les paroisses de Dinard, Pleurtuit et Ploubalay vous proposent de vous mettre en route pour un Carême boostant avec St Joseph (en partenariat avec le Diocèse), autour de la lettre du Pape François « Patris Corde » Des propositions à vivre seul, en famille, en Petit Groupe, ensemble ou à distance !

Plus d’infos: https://paroissedinardpleurtuit.fr/40-jours-avec-saint-joseph/

7 février 2020: Que retenir de bon de ces derniers mois pour ensemble le faire grandir ? (père Luc)

Chers paroissiens, nous voici embarqués depuis maintenant des mois avec cette épidémie qui nous entame tous de manière différente mais certaine. Plus la situation dure, plus nous sentons le besoin de prendre soin les uns des autres, de nous soutenir, de nous encourager mutuellement pour ne pas nous laisser gagner par la lassitude, l’amertume, l’immobilisme et le repliement sur soi. En novembre le pape François, lors d’une rencontre avec des jeunes les exhortait déjà en ce sens : « Une fois passée la crise sanitaire que nous sommes en train de traverser la pire réaction serait de tomber encore plus dans un consumérisme fébrile et dans de nouvelles formes d’auto-protection égoïste. N’oubliez pas on ne sort jamais pareil d’une crise. On en sort meilleur ou pire. Faisons grandir ce qui est bon, accueillons l’opportunité et mettons-nous au service du bien commun. Veuille le Ciel qu’à la fin il n’y ait plus « les autres » mais que nous apprenions à mûrir un style de vie dans lequel nous sachions dire « nous » » Alors que retenir de bon de ces derniers mois pour ensemble le faire grandir ?

1. Tout d’abord le confinement nous a obligés à inventer de nouveaux moyens pour nous mettre en relation les uns avec les autres : je pense en particulier à la chaîne youtube et aux différentes initiatives de cartes déposées dans les boîtes aux lettres de nos voisins ou envoyées à des personnes isolées et fragiles. Lorsque la vie reprend, certains d’entre nous resteront confinés à cause de la fragilité, de la vieillesse ou de la maladie. Alors les uns les autres continuons à faire grandir pour eux ce que nous avons expérimenté en leur écrivant, en les visitant, en les aidant à s’équiper pour suivre la vie paroissiale sur youtube.

2. Nous avons ressenti l’urgence de la fraternité, particulièrement en accueillant ensemble l’encyclique « tous frères » du pape François. La fraternité est le combat de notre époque, alors pour le gagner demandons à rejoindre un petit groupe qui nous permettra de passer des intentions pieuses à la pratique et d’être ainsi en première ligne de cette bataille décisive.

3. Enfin, l’appel à la prière nous a accompagnés de manière nouvelle et insistante tout au long de cette période : mettre en place un temps de prière d’au moins 10 mn chaque jour ; se munir d’un carnet pour noter les paroles que Dieu nous adresse à travers les motions intérieures, les évènements et l’Ecriture Sainte. Chaque dimanche au cours des messes nous vous proposons un petit défi en ce sens pour vous aider à nourrir votre temps de prière. Lors de l’émission tous frères, un psaume est proposé aussi à votre méditation pour la semaine avec une aide disponible sur internet ou dans un petit livret à retirer aux presbytères de Dinard ou Pleurtuit. https://paroissedinardpleurtuit.fr/les-psaumes/ Oui, Dieu nous parle et nous accompagne. Gardons bien sa Parole, mettons-la en pratique et prenons soin les uns des autres. Toute l’équipe des prêtres se joint à moi pour vous remercier de toutes vos paroles de bienveillances et d’encouragements que vous nous adressez si souvent. Soyez bénis ! Père Luc, curé+

24 janvier 2021 : Tenir en temps d’épreuves ? (Père Bertrand)

 Chers frères et sœurs, comme nous, vous êtes certainement déboussolés, ou inquiets, voire agacés, énervés ou en souffrance du fait de la situation présente. Comment vivre ce temps avec Jésus ? Saint Ignace de Loyola, ce grand saint du discernement, nous enseigne qu’en temps de brouillard, il ne faut pas changer de cap. A nous qui vivons au bord de la mer, cela nous parle : un rocher pourrait facilement se mettre sur notre route si jamais nous déviions notre trajectoire ! Alors, quel cap garder en ces temps difficiles ? Revenons à la Parole, si universelle, de Jésus : aimer Dieu et son prochain.

• Aimer Dieu : depuis quelques temps déjà nous nous encourageons à la prière. Tenons bon ! Voici quelques aides : s’inscrire à l’adoration du vendredi, suivre la louange le matin sur la chaine Youtube, mettre en application le « Défi du Dimanche » donné au cours de l’homélie, continuer le défi de l’Avent : 10 minutes de prière quotidienne avec la Parole de Dieu…

• Aimer son prochain : je suis frappé de l’insistance du pape François au ‘passage à l’acte’ : bien souvent nous avons de beaux désirs, mais nous ne les mettons pas en pratique. Alors n’hésitons pas, dans la mesure de nos possibilités, exerçons la charité : coup de téléphone, visite, prière d’intercession, service rendu… Que ces 2 boussoles, ces 2 amours, nous fassent tenir, chers frères et sœurs, en ces temps troublés. Gardons le cap ! Courage, le Seigneur veille ! Bien fraternellement    père Bertrand

PS : l’émission du mercredi soir ‘’tous frères’’ est un bon moyen de soutenir notre cap, n’hésitez pas à la regarder, en direct (20h45), ou en différé, quand vous voulez !

10 janvier 2021 : L’adoration eucharistique est source de grâces pour nous-même et pour la fécondité des missions de nos paroisses (Père Luc)

Chers paroissiens,

Belle et Sainte année à tous dans la joie de savoir que Dieu nous a tant aimé qu’il nous a envoyé son Fils Jésus. Dieu a pris notre humanité, Il s’est fait l’un de nous pour être avec nous, tout proche, accessible, pour connaître de l’intérieur nos joies, nos peines, nos épreuves. Le plus grand vœu que je puisse adresser à chacun est de connaître toujours plus Jésus, de toujours plus le fréquenter car là est le vrai bonheur, la vraie paix et la vraie source d’énergie et de sens pour conduire notre vie et pour grandir chaque jour dans l’amour les uns des autres.

Alors un deuxième vœu vient compléter et concrétiser cela. Avec les prêtres de la paroisse nous souhaiterions que tous les paroissiens qui le peuvent s’engagent à venir prendre au moins une demi-heure de prière chaque semaine devant Jésus le vendredi à l’église Notre Dame de Dinard au cours de la journée d’adoration du St Sacrement. Il s’agit d’une mission fondamentale et proposée à tous : consacrer un temps chaque semaine pour porter dans notre prière devant Jésus les intentions de l’Eglise, de nos paroisses et de nos cœurs. C’est très différent de dire, je viendrai quand je pourrai ou de dire je m’engage à venir chaque semaine ! (Bien sûr lorsque vous serez inscrits nous vous dirons comment faire en cas d’absence !).

L’adoration eucharistique est source de grâces nombreuses pour soi-même mais aussi pour la fécondité des missions de nos paroisses. C’est un temps d’intercession pour toutes les intentions qui nous sont confiées. Dans cette prière silencieuse, nous approfondissons le mystère de Dieu qui se rend présent et proche de nous. Nous écoutons sa Parole résonner en nos cœurs. Le Seigneur fait lui-même grandir en nous le désir d’être à lui.

Nous vous invitons donc à vous inscrire pour au moins un créneau d’une demi-heure, chaque vendredi de 09h30 à 17h30 à l’aide du coupon d’inscription sur la feuille d’annonces. Vous pouvez le remplir avant de quitter l’église et le remettre dans les paniers de quête ou alors le déposer dans la semaine aux accueils des presbytères de Dinard et Pleurtuit. En savoir plus et vous inscrire par mail.

Si nous sommes une multitude à venir rencontrer Jésus le vendredi et à venir prier pour le monde et pour nos paroisses, l’année 2021 sera exceptionnelle ! Et nous en avons bien besoin après une année 2020 particulièrement éprouvante !

Enfin, mercredi prochain 13 janvier à 20h45 sur la chaîne Youtube de la paroisse, vous pourrez regarder en direct les vœux des curés de Dinard- Pleurtuit et Ploubalay et du conseil pastoral de nos paroisses lors de l’émission « Tous frères » qui reprend donc de manière hebdomadaire cette semaine. Vous pourrez bien sûr regarder cela en différé tout au long de la semaine sur la chaîne Youtube. Alors belle et sainte année à tous et rdv mercredi derrière nos écrans !

Père Luc, curé+

20 décembre 2020 : Soyons dans la joie, rien ne peut empêcher Dieu de nous visiter si nous ouvrons notre cœur ! (Père Luc)

Chers paroissiens, cette année nous allons fêter Noël dans des conditions particulières. A cause des conditions sanitaires et des jauges autorisées dans nos églises, pour accueillir tout le monde aux messes habituelles entre 17h30 et 20h, nous avons calculé qu’il fallait organiser 33 célébrations, ce qui est évidemment impossible à 5 prêtres (le père Bertrand allant à Ploubalay) et surtout impossible pour trouver musiciens, animateurs et sacristains. A toute messe célébrée entre 17h30 et 20h, c’est à chaque fois entre 300 et 800 personnes qu’il faudrait refouler ou refuser, avec toutes les tensions que cela impliquerait… Alors nous sommes poussés à inventer du neuf pour permettre à tous de vivre Noël dans les églises, d’une manière aussi belle qu’à l’habitude ! Vous pourrez donc :

– Venir entre 16h et 19h, vivre un temps de célébration personnelle ou familiale dans toutes les églises, où vous serez accueillis par un prêtre ou un diacre pour recevoir la bénédiction de Noël et prendre un moment de prière devant la crèche avec des démarches adaptées à tous et aux enfants en particulier.  Les horaires des célébrations de Noël

A 19h, devant votre écran suivre l’émission « Accueillir la Paix et la Joie de Noël » . Un temps de joie, de convivialité, de témoignages, de chants de Noël en direct de la crèche pour accueillir la bénédiction de Noël dans votre maison.

– A partir de 21h participer à l’une des 19 messes de Noël qui seront célébrées sur nos paroisses (10 le 24 décembre entre 21h et 23h et 9 le 25 décembre entre 9h30 et 11h). 3 messes seront aussi accessibles en direct sur Youtube. Les horaires des célébrations de Noël

Plus que jamais, nous avons besoin d’accueillir l’enfant Jésus. Il est la Paix et la Joie de Dieu qui vient nous visiter. Plus que jamais nous avons besoin de retrouver l’essentiel au cœur de notre vie : l’émerveillement simple et gratuit, l’attention aux plus fragiles, la joie d’être ensemble tels que nous sommes et de s’aimer les uns les autres en vérité. C’est ce qui se vit à la crèche. C’est cela Noël ! C’est ce que tous nous pourrons vivre cette année à travers l’une ou l’autre des possibilités qui nous sont offertes. Alors soyons dans la joie, rien ne peut empêcher Dieu de nous visiter si nous ouvrons notre cœur !

P. Luc+

13 décembre 2020 : les grandes orientations de l' Avent dans nos paroisses (Père Luc)

Chers paroissiens,   

Nous continuons cette semaine nos grandes orientations prises pour ce temps de l’Avent :

1. Un défi personnel et paroissial : prier 10 mn chaque jour autour de la parole de Dieu. Pour vous aider à mettre en place cette décision, vous trouverez une petite fiche bleue sur les présentoirs. Vous pouvez également retrouver plus d’infos sur le site de la paroisse.

2. L’émission « Tous frères ! » sur notre chaîne YouTube pour nous soutenir mutuellement dans cet effort. Chaque mercredi de 20h45 à 21h15, une demi-heure de témoignages, topo et temps de prière partagée dans l’une ou l’autre famille ou communauté de la paroisse.

3. Une opération fraternelle et solidaire pour continuer à grandir ensemble dans l’attention aux plus fragiles, l’opération Rois Mages (voir en page 2 et sur le site de la paroisse) Ensemble préparons-nous à recevoir la visite de Dieu à Noël! 

P. Luc+

6 décembre 2020 : L'Avent, un moment favorable pour descendre dans la profondeur de nos coeurs. (Père Luc)

Chers paroissiens,

Nous avons commencé dimanche dernier la période de l’Avent, qui tombe vraiment à point cette année. En effet, ces derniers mois ont été particulièrement difficiles pour tous, et nous sommes nombreux à ressentir chacun à notre manière, fatigue, trouble, inquiétude, tension, colère ou lassitude. Ce temps qui s’ouvre à nous, pour nous préparer à Noël, est vraiment un moment favorable pour descendre dans la profondeur de nos cœurs, pour écouter la Parole de Dieu et quitter l’agitation de ces dernières semaines en faisant l’effort de nous détacher de la frénésie des écrans, des actualités, et des réseaux sociaux. Je pense que nous ressentons tous ce besoin d’intériorité et de fraternité simple et paisible. Pour cela nous vous proposons pendant ce mois de décembre :

1. Un défi personnel et paroissial : prier 10 mn chaque jour autour de la parole de Dieu. Pour vous aider à mettre en place cette décision, vous trouverez une petite fiche bleue sur les présentoirs. Vous pouvez également retrouver plus d’infos sur le site de la paroisse. Pour ceux qui le souhaitent, il y aura même la possibilité de prendre ce temps de prière ensemble chaque matin suite à la messe diffusée sur notre chaîne YouTube.

2. L’émission « Tous frères ! » sur notre chaîne YouTube pour nous soutenir mutuellement dans cet effort. Chaque mercredi de 20h45 à 21h15, une demi-heure de témoignages, topo et temps de prière partagée dans l’une ou l’autre famille ou communauté de la paroisse. Pour profiter au maximum de cette émission vous pouvez aussi vous inscrire pour intégrer un petit groupe fraternel de partage afin d’échanger pendant la semaine et vous soutenir dans la prière autour des enseignements, défis et témoignages donnés dans l’émission. Vous pouvez remplir le formulaire accessible sur le site de la paroisse et sur la chaîne YouTube ou contacter Bénédicte : 06.17.38.28.74, petitsgroupes-dinardpleurtuit@orange.fr

3. Une opération fraternelle et solidaire pour continuer à grandir ensemble dans l’attention aux plus fragiles, l’opération Rois Mages . Ensemble préparons-nous à recevoir la visite de Dieu à Noël! 

P. Luc+

25 octobre et 1er novembre 2020 : "La volonté de Dieu : c’est votre sanctification" (1 Th 4, 3)

Voici la fête de la Toussaint, le moment de relire la très belle exhortation apostolique du pape François sur l’appel à la sainteté « Gaudete et exultate » paru en 2018 !

Extraits… :

Pour un chrétien, il n’est pas possible de penser à sa propre mission sur terre sans la concevoir comme un chemin de sainteté, car « voici quelle est la volonté de Dieu : c’est votre sanctification » (1 Th 4, 3).

Chaque saint est une mission ; il est un projet du Père pour refléter et incarner, à un moment déterminé de l’histoire, un aspect de l’Évangile. (§19) Jésus a expliqué avec grande simplicité ce que veut dire être saint, et il l’a fait quand il nous a enseigné les béatitudes…

Etre pauvre de cœur, c’est cela la sainteté ! …Réagir avec une humble douceur, c’est cela la sainteté ! … Savoir pleurer avec les autres, c’est cela la sainteté ! … Rechercher la justice avec faim et soif, c’est cela la sainteté ! … Regarder et agir avec miséricorde, c’est cela la sainteté ! … Garder le cœur pur de tout ce qui souille l’amour, c’est cela la sainteté ! … Semer la paix autour de nous, c’est cela la sainteté ! … Accepter chaque jour le chemin de l’Évangile même s’il nous crée des problèmes, c’est cela la sainteté ! (§63-94)

27 septembre et 4 octobre 2020 : Sortons, sortons, pour offrir à tous la vie de Jésus Christ

L’’un des piliers de notre vision paroissiale est de répondre à l’appel du Pape qui nous invite à nous mettre en constante attitude de sortie pour aller à la rencontre de tous ceux qui ont besoin d’être rejoint par une parole bienveillante d’espérance, de consolation, d’attention…

Ils sont nombreux ceux pour qui la situation sanitaire actuelle a renforcé l’isolement, mais aussi le désir de retrouver un sens profond à leur existence. Prenons le temps ce week-end de penser à une personne de notre entourage que nous pourrions inviter à venir avec nous pour découvrir le parcours Alpha ou pour vivre le dimanche en paroisse qui vient. Prions pour elle, osons aller la rencontrer et lui proposer ainsi notre concrète amitié !

Père Luc Pialoux, curé+

13 et 20 septembre: confirmations et rentrée paroissiale

 Chers amis, avec joie nous redémarrons l’année pleins de confiance et d’espérance. Nous vous donnons rendez-vous pour la rentrée paroissiale le dimanche 20 septembre. Nous avons fait en sorte que tous vous puissiez venir à Pleurtuit à 11h15 pour un temps convivial où le père Hubert sera présenté, et où nous présenterons tous les services de la paroisse en priant particulièrement pour leurs responsables et les bénévoles qui s’y donnent. Il est donc très important que tous ceux d’entre vous qui sont en service soyez présents pour bénéficier de cette prière et de cet envoi en mission en début d’année ! POUR CELA LES HORAIRES DE MESSES SERONT EXCEPTIONNELS : 9h30 à St Briac et Notre Dame de Dinard ; 10h Pleurtuit ; 18h La Richardais. Enfin, vous pouvez déjà porter dans la prière tous les adultes de la paroisse qui sont confirmés le dimanche 13 septembre par l’archevêque à Notre Dame de la Peinière, lors de la rentrée pastorale du diocèse, ainsi que les jeunes de nos paroisses qui feront leur profession de foi le dimanche 27 septembre à Dinard. Pensez aussi déjà aux personnes de votre entourage que vous pourrez inviter à venir découvrir le parcours Alpha qui redémarre le 29 septembre. Dans la joie de cette belle année que nous allons vivre ensemble !          Père Luc Pialoux, curé+

30 août 2020: Bienvenue à tous ; l'année redémarre

Chers amis,

Avec joie nous redémarrons l’année pleins de confiance et d’espérance grâce à la foi qui nous anime et au trésor de l’évangile qui nous guide. Nous venons de vivre des mois très particuliers avec ce confinement et toutes ces remises en cause liés au Covid. L’avenir est aussi rempli de pas mal d’incertitudes, mais nous sommes ensemble, liés les uns aux autres par l’amour fraternel que Jésus nous a enseigné et cette année sera donc bonne pour chacun de nous.

Nos paroisses vont continuer à développer cette vision d’une Eglise joyeuse qui sort à la rencontre de ceux qui sont loin et qui souffrent, d’une Eglise rayonnante et priante, véritable famille où chacun se sent accueilli comme il est, et d’une Eglise engagée qui forme des chrétiens serviteurs et missionnaires.

Nous avons la joie d’accueillir un nouveau prêtre, Hubert de Charnacé, ordonné en juin dernier, et aussi assurément des nouveaux paroissiens. Nous ne manquerons pas d’accueillir chacun durant ce mois de Septembre en particulier lors de la rentrée paroissiale le dimanche 20 septembre que vous pouvez déjà bloquer dans vos agendas.
Vous trouverez aussi dans cette feuille les dates des Dimanches en Paroisse de l’année, véritable cœur de notre vie paroissiale, qui nous permettent d’inviter et d’accueillir ceux qui ne fréquentent pas habituellement l’Eglise.
Notez bien aussi les nouveaux horaires de messes, notamment de semaine, qui vont nous permettre de relancer dès mardi prochain la chaîne YouTube, puisque du mardi au vendredi la louange et la messe du matin à Dinard seront retransmises ainsi que la messe du dimanche. Cela permettra aux personnes isolées et à ceux qui ne peuvent se déplacer d’être nourris spirituellement et d’être reliés à notre communauté chrétienne.

Enfin, vous pouvez déjà porter dans la prière tous les adultes de la paroisse qui seront confirmés le dimanche 13 septembre par l’archevêque à Notre Dame de la Peinière, lors de la rentrée pastorale du diocèse, ainsi que les jeunes de nos paroisses qui feront leur profession de foi le dimanche 27 septembre à Dinard.

Dans la joie de cette belle année que nous allons vivre ensemble !

Père Luc Pialoux, curé+

5 juillet 2020: Bienvenue à tous ; quelques propositions pour cet été

Chers amis, avec beaucoup de joie nous vous accueillons dans nos églises et nous souhaitons vraiment que ce temps de vacances soit pour vous l’occasion d’un véritable repos après ces mois si particuliers que nous venons de vivre ! Vous trouverez dans les annonces paroissiales diverses propositions.

Je vous signale en particulier le très beau programme de conférences d’été que nous vous avons préparé ainsi que les activités menées par les jeunes de la Mission Plage qui démarreront fin juillet. De plus, chaque vendredi de 8h à 22h, à l’église Notre-Dame de Dinard se déroule un temps d’adoration que je me permets de vous signaler plus particulièrement. Venir passer un moment de prière et de présence devant Jésus pour lui offrir nos existences, pour intercéder pour nos enfants, petits-enfants et amis, pour les estivants, pour l’Eglise et pour le monde, est une source de fécondité et d’une joie profonde.

Très bonnes vacances et que Dieu vous bénisse.

Père Luc Pialoux, curé+

28 juin 2020 : Trois jours pour choisir la vie ! (Père Luc)

Chers paroissiens,

Chaque année la communauté de l’Emmanuel organise à Paray le Monial des sessions d’été. Un temps apprécié pour se ressourcer, faire le point, retrouver un élan. Cette pause spirituelle au cœur de l’été permet de prendre du temps pour enraciner sa foi, prier et célébrer Dieu dans un climat familial et convivial.
Cette année du fait des conditions sanitaires, ces sessions ne peuvent avoir lieu comme à l’habitude. Il a été décidé alors de les délocaliser et d’en proposer un peu partout en France. Nous aurons la joie d’en vivre une sur notre paroisse du vendredi 24 au dimanche 26 juillet. Alors profitez-en, c’est à votre porte !

Père Luc+

Trois jours pour choisir la vie ! Jésus, une rencontre pour toi aujourd’hui

Du vendredi 24 juillet (après-midi) au dimanche 26 juillet (15h)

Venez vous ressourcer et partager un moment de joie et de prière, au cours d’une session paroissiale avec la Communauté de l’Emmanuel.
Louange, Enseignements, Témoignages, Rencontres fraternelles, Adoration, Veillées

Vous êtes TOUS les bienvenus

Activités enfants – Repas tirés du sac. PAF : 15 euros par adulte – gratuit pour les enfants
Logement par vos soins

Où ? à l’église Notre-Dame de Dinard
Comment s’inscrire ? en ligne sur le site de la paroisse
ou en contactant Marie-Anne et Vincent Archambault – 06.82.15.22.83

21 juin 2020 : merci au père Gaël

Chers paroissiens, comme vous l’avez appris, le père Gaël nous quitte pour prendre une nouvelle mission, celle de curé de la paroisse St Hélier à Rennes. Le dimanche 5 juillet sera célébrée avec lui une messe d’action de grâce à Notre-Dame à 11h suivie d’un « pot ». Ce sera l’occasion de le remercier pour tout ce qu’il a donné sur nos paroisses et pour son dévouement si précieux. Si vous souhaitez participer à un cadeau, vous pouvez adresser votre participation aux presbytères de Dinard ou Pleurtuit (chèque à l’ordre de « Paroisse de Dinard » en précisant sur votre enveloppe « cadeau Père Gaël »). Vous pouvez témoigner aussi de votre reconnaissance sur les livres d’or qui sont à l’accueil de ces 2 presbytères. Nous aurons à la rentrée la joie d’accueillir un tout nouveau prêtre, Hubert de Charnacé, qui sera ordonné samedi 27 juin à 15h à la Cathédrale de Rennes. Prions déjà pour lui !

14 juin 2020 : Pour une relecture de la crise du Covid-19

Comment avons-nous vécu cette crise sanitaire ? Qu’en retenons-nous ? Quel choix pour demain ? Comment réagir ? Mgr Alexandre Joly et le P. Henri Chesnel proposent aux catholiques d’Ille-et-Vilaine de vivre un temps de relecture de cette épreuve.

Des textes et des outils sont mis à disposition via un formulaire accessible sur le site diocésain ou dans votre paroisse. Vos retours sont attendus jusqu’au 13 juillet. Découvrez cette proposition et cette invitation sur : http://rennes.catholique.fr/relecturecovid . Vous pourrez télécharger le formulaire de relecture et le renvoyer par mail ou courrier, ou encore le remplir directement en ligne. Ce que vous transmettrez alimentera une synthèse afin de faire émerger des priorités et des souhaits qui nourriront la dynamique évangélique dans notre diocèse et pour le bien dans notre société.

Au début de la crise, notre Archevêque a confié notre diocèse à Notre-Dame de la Peinière, celle qui écoute les peines de chacun. C’est donc à Notre-Dame de la Peinière que tout ce qui remontera sera confié, le dimanche 13 septembre 2020, jour de la rentrée pastorale de tout le diocèse.

Merci à chacune et chacun pour votre contribution pour chercher ensemble les chemins nouveaux.

7 juin 2020 : En route vers de nouvelles aventures (père Gaël)

En route vers de nouvelles aventures… Chers frères et sœurs, après sept années au service de nos paroisses, me voici appelé à une nouvelle mission à partir de septembre ; l’archevêque de Rennes, en accord avec le modérateur de la communauté de l’Emmanuel, me nomme en effet curé de la paroisse St Hélier de Rennes. C’est avec joie et dans la confiance que j’accueille cette nomination de notre évêque comme pasteur de cette paroisse que je connais déjà un peu pour y avoir été vicaire lors de mes premières années de ministère. J’aurai bien sûr l’occasion de vous remercier individuellement et collectivement dans les prochaines semaines mais je voulais déjà vous partager combien ces années ont été importantes pour moi. C’est bien le Peuple de Dieu qui « façonne » le prêtre, autant que le Seigneur qui nous rassemble et nous fait avancer, ensemble… J’ai encore dans la tête ce dernier chant des « frérots » de notre dernier rendez-vous « choisis la vie » de mercredi sur notre chaîne Youtube et qui résume bien mon état d’esprit en cette fin d’année… « chacun d’nous a déjà senti Dieu dans sa vie / Touchés éblouis par le doux souffle de son Esprit / C’est quand on est bien tous unis que l’Espoir refleurit / A chacun de vous et à Dieu je voulais dire merci ! ». Merci à chacun. Père Gaël

15 mars 2020 : Seigneur, avec la Samaritaine, nous te disons : « donne-nous » l’eau de la vraie vie . (père Gilbert)

Notre Dimanche En Paroisse de ce mois de mars tombe avec l’évangile de la Samaritaine. A cette dame qui a eu une vie bien mouvementée, Jésus demande de l’eau à boire… Mais en réalité, c’est Lui Jésus qui est la vraie source intarissable d’où chacun peut puiser de l’eau en abondance. C’est cette eau qu’il vient, cher ami, te proposer en ce temps béni de carême pour qu’à ton tour tu deviennes pour toi-même et pour le monde une vraie source de fraîcheur, de bonté, de fraternité, de paix, de justice, d’amour et de vérité. L’eau qu’il donne est aussi source d’espérance. Oui, c’est à toi que Jésus s’adresse pour qu’à ton tour, tu abreuves et rafraîchisse ta communauté paroissiale, tes frères et sœurs en humanité avec la douceur de l’Evangile. Seigneur, avec la Samaritaine, nous te disons : « donne-nous » l’eau de la vraie vie pour que nous puissions offrir la joyeuse espérance au monde. Que notre dimanche en paroisse comme ce temps de carême soit un lieu propice pour te donner aux hommes et femmes qui, à tâtons, te cherchent. Abreuve tes enfants que nous sommes, pour ta plus grande gloire et notre salut à tous. Père Gilbert Malang BIAYE

8 mars 2020 : Le meilleur jeûne pendant le Carême. (Pape François)

« Je recommande ce qui suit comme le meilleur jeûne pendant ce Carême :

Jeûnez de mots offensants et transmettez seulement des mots doux et tendres. Jeûnez d’insatisfaction/ d’ingratitude et remplissez-vous de gratitude. Jeûnez de colère et remplissez-vous de douceur et de patience. Jeûnez de pessimisme et soyez optimiste. Jeûnez de soucis et ayez confiance en Dieu. Jeûnez de lamentations et prenez plaisir aux choses simples de la vie. Jeûnez de stress et remplissez-vous de prière. Jeûnez de tristesse et d’amertume, et remplissez votre cœur de joie. Jeûnez d’égoïsme, et équipez-vous de compassion pour les autres. Jeûnez d’impiété et de vengeance, et soyez remplis d’actes de réconciliation et de pardon. Jeûnez de mots et équipez-vous de silence et de la disponibilité à écouter les autres.

Si nous pratiquons tous ce style de jeûne, notre quotidien sera rempli de paix, de joie, de confiance les uns dans les autres et de vie. Ainsi soit-il. »               

Pape François – Carême 2017

16 février 2020 : Parcours Essen†iel (Père Luc)

Vous pouvez participer au Parcours Essen†iel avec votre petit groupe habituel chez vous, ou bien en intégrant un petit groupe, ou encore en venant à l’église de Dinard.

Pour suivre le parcours à l’église de Dinard : RDV à 19h15 les vendredi 6 mars, 13 mars, 20 mars, 27 mars, 3 avril et le mardi 28 avril.

La grande force de ce parcours réside aussi dans le livret du participant « En chemin vers l’Essentiel » (170 pages, 6 € à retirer aux presbytères de Dinard ou de Pleurtuit) qui vous accompagnera entre chaque rencontre en vous donnant pour chaque jour quelques pages à lire et à méditer, avec un passage biblique à approfondir et des questions à se poser : un véritable trésor pour nous aider à connaître Jésus, à l’écouter et à le prier !

Alors n’hésitez pas dès maintenant à vous inscrire en ligne ou en contactant Bénédicte par téléphone au 06 17 38 28 74.

Dieu vous bénisse !

P. Luc+

9 février 2020 : parcours de carême : "les cinq essentiels" (père Luc)

Chers paroissiens,

Tous, nous désirons devenir de plus en plus disciples de Jésus pour entrer dans la joie de l’Evangile, pour vivre une existence motivée par l’essentiel, pour réaliser les belles aspirations qui habitent notre cœur.

Vous connaissez la vision qui anime notre paroisse : devenir de plus en plus une Eglise joyeuse qui sort à la rencontre des autres, une Eglise rayonnante et priante qui ouvre largement ses portes à tous, une Eglise engagée qui forme des chrétiens serviteurs et missionnaires. A partir du carême, nous allons lancer sur la paroisse un très beau parcours pour nous aider à vivre cette troisième dimension de notre vision paroissiale, un parcours qui va nous aider à devenir davantage disciple du Christ en découvrant, en approfondissant et en mettant en œuvre dans notre vie les 5 essentiels de la vie chrétienne que Jésus nous a enseignés : la prière, la communion fraternelle, l’approfondissement de la foi, le service et la mission.

Ce parcours comporte 6 rencontres, que vous pourrez vivre de différentes manières :

– Avec votre petit groupe, en vous réunissant comme d’habitude chez les uns et chez les autres toutes les semaines ou tous les 15 jours, en visionnant les vidéo du parcours, en partageant et en priant ensemble.

– Avec votre petit groupe en venant ensemble à l’église Notre Dame sur les dates proposées.

– En demandant à intégrer un petit groupe adapté à vos disponibilités d’horaire pour vivre le parcours (toutes les semaines ou tous les 15 jours)

– En venant à l’église Notre Dame de Dinard sur les dates proposées où nous constituerons des petits groupes pour l’occasion.

La grande force de ce parcours réside aussi dans le livre du participant « En chemin vers l’Essentiel » (170 pages, 6 € à retirer aux presbytères de Dinard ou de Pleurtuit à partir du 13 février), qui vous accompagnera entre chaque rencontre en vous donnant pour chaque jour quelques pages à lire et à méditer, avec un passage biblique à approfondir et des questions à se poser : un véritable trésor pour nous aider à connaître Jésus, à l’écouter et à le prier !

Alors n’hésitez pas dès maintenant à vous inscrire en ligne  ou en contactant Bénédicte par téléphone au 06 17 38 28 74 ou par mail : mailto .

Dieu vous bénisse !

P. Luc+

2 février 2020 : "Que de charité sur la paroisse" (père Gaël)

La charité est le Feu de l’Amour de Dieu qui brûle dans le cœur de l’Eglise… Nous avons la grâce d’en être les premiers témoins, comme prêtres, lorsque nous voyons les paroissiens servir leurs frères dans la Joie, que cela soit lors des Dimanches en Paroisse, auprès des familles en deuil, dans le service de la liturgie, le parcours Alpha, la préparation aux sacrements, la décoration florale, la sacristie, le balayage de l’église, les Visites à Domicile ou la catéchèse, l’accueil, les feuilles de messe, la comptabilité, les registres… et puis toute cette solidarité qui se vit auprès des personnes seules, isolées ou malades… que de charité sur la paroisse !! A l’occasion de ce dimanche de la solidarité, permettez-moi de vous partager juste ce petit témoignage reçu dans ma boîte mail il y a 15 jours… « Depuis plusieurs nuits, Matthieu (son prénom est changé par discrétion), 34 ans, s’abritait dans un square pour y dormir. Une chaîne de solidarité, avec l’appui des services sociaux et l’accompagnement de plusieurs associations, a permis de lui retrouver un toit, des meubles, des vêtements et de la nourriture. Invité à la veillée de Noël à Pleurtuit et au repas partagé qui suivait, il s’est vraiment senti accueilli par la communauté paroissiale. Il est prêt à rebondir dans la vie; votre aide financière nous serait précieuse pour l’achat d’un véhicule qui permettrait à Matthieu de reprendre une activité salariée qu’il a abandonnée faute de moyen de locomotion.

Dons à adresser à l’ordre de la Société Saint-Vincent de Paul de Dinard, 24 rue Féart, 35800 Dinard Tél. 06 71 59 49 51. Un reçu fiscal vous sera adressé. Merci d’avance pour votre générosité pour Matthieu.

Père Gaël 

26 janvier 2020 : dimanche de la Parole (lettre de Monseigneur d'Ornellas)

En vous écrivant, je pense à toutes celles et à tous ceux qui se nourrissent de la Parole de Dieu, seuls ou en fraternité ou encore dans les Équipes liturgiques. J’en rends grâce à Dieu. L’Écriture Sainte est un trésor tellement inépuisable ! Nombreux sont ceux qui, dans un verset, trouvent une goutte d’eau cristalline qui les désaltère, les console et les réjouit. Pour nous encourager, le pape François a institué le « Dimanche de la Parole », le troisième dimanche du Temps Ordinaire de la liturgie. Cette année, c’est le 26 janvier. Pourquoi ce « Dimanche de la Parole » ? Le Pape veut mettre le projecteur sur ce grand don fait à l’Église : la Parole de Dieu ! Il écrit : « Le Christ Jésus, à travers l’Écriture Sainte, frappe à notre porte ; si nous écoutons et ouvrons la porte de notre esprit et celle de notre cœur, alors Il entrera dans notre vie et demeurera avec nous. » Le Pape rapporte une affirmation de saint Jérôme, le grand amoureux et traducteur de la Bible : « Ignorer les Écritures, c’est ignorer le Christ. » Retrouvez la suite de la lettre de Mgr d’Ornellas pour le dimanche de la Parole sur le site du diocèse : https://rennes.catholique.fr/

19 janvier 2020 : "Recherchez l’unité, l’unité qui fait l’Église". (pape François)

L’unité est supérieure aux conflits. L’unité est une grâce que nous devons demander au Seigneur afin qu’il nous libère des tentations de la division, des combats qui nous opposent, des égoïsmes, des commérages. Combien de mal font les commérages, combien de mal !… Combien de dégâts provoquent dans l’Église les divisions entre les chrétiens, les positions partisanes, les intérêts mesquins ! Les divisions entre nous, mais également les divisions entre les communautés : chrétiens évangéliques, chrétiens orthodoxes, chrétiens catholiques, mais pourquoi divisés ? Nous devons chercher à apporter l’unité. Je vous raconte une chose : aujourd’hui, avant de sortir de chez moi, j’ai passé quarante minutes, plus ou moins une demi-heure, avec un pasteur évangélique et nous avons prié ensemble, et nous avons cherché l’unité. Mais nous devons prier entre nous catholiques et également avec les autres chrétiens, prier afin que le Seigneur nous donne l’unité, l’unité entre nous. Mais comment aurons-nous l’unité entre les chrétiens si nous ne sommes pas capables de l’avoir entre nous, catholiques ? De l’avoir au sein de la famille ? Combien de familles se battent et se divisent ! Recherchez l’unité, l’unité qui fait l’Église. L’unité vient de Jésus Christ. Il nous envoie le Saint-Esprit pour faire l’unité. Pape François

12 janvier 2020 : Dimanche de la Solidarité : le 2 février (père Gaël)

Dimanche de la Solidarité : le 2 février ! L’attention aux personnes âgées, vivant l’épreuve de la solitude ou du deuil, des malades ou en situation de précarité est une des priorités de la paroisse. Beaucoup de chrétiens sur notre paroisse investissent du temps dans ce soutien fraternel auprès de ces frères et sœurs en y mettant beaucoup de cœur, que cela soit dans des associations (Secours catholique, Conférence St Vincent de Paul, Montfortains ou Hospitaliers de Lourdes…), des aumôneries des Ephad ou de l’hôpital Gardiner ou encore par l’accompagnement des familles en deuil. Le dimanche 2 février, fête de la lumière, aura lieu le Dimanche de la Solidarité sur la paroisse. A cette occasion, nous entourerons des frères et soeurs pour le sacrement des malades vécu au cours de la messe de 11h00 à Pleurtuit. Peut-être que vous hésitez à le demander pour vous même ou que vous pensez à quelqu’un de votre entourage qui pourrait en bénéficier ? N’hésitez pas à en parler à un prêtre ! Des bulletins d’inscription se trouvent au fond de nos églises; ils doivent être déposés avant le 26 janvier dans les presbytères de Dinard ou de Pleurtuit. La messe sera suivie d’un temps festif avec des animations autour d’un repas à l’Espace Delta à partir de 12h30. Celui-ci est ouvert à tous ! (Le transport et l’accompagnement des personnes à mobilité réduite pourront être assurés). Prions d’avance pour ce bel événement ! Père Gaël

05 janvier 2020 : Quels voeux en ce début d'année? (père Bertrand)

Bien chers frères et sœurs ! Quels vœux nous souhaiter, en ce début d’année ? L’évangile de ce dimanche nous montre ces hommes, les mages, en recherche assoiffée de Jésus. Aujourd’hui également, dans notre paroisse, des personnes cherchent le Seigneur et se mettent en route. Je formule le vœu que nous soyons toujours davantage comme Marie et Joseph : empressés à leur ouvrir la porte de nos églises, à nous mettre avec cœur à leur service et à les amener avec joie vers notre trésor : le Seigneur Jésus ! C’est notre appel comme chrétiens, c’est une de nos plus grandes joies ! Très belle et sainte année à tous !                  P. Bertrand